Gomorra, Tokyo Vice... 10 livres qui transportent au coeur de la mafia

  • info
  • photos
Mafia : un seul mot pour beaucoup de frissons. Journalistes, locaux ou tout bonnement ancien membre d'une des organisations, ces auteurs emmènent le lecteur dans l'impressionnant et sans pitié mécanisme de ces groupes obscurs qui s'étendent sur tous les territoires et tous les secteurs d'activité... comme une pieuvre. Dix ouvrages pour tenter de mieux cerner les mafiosi !
Chargement en cours
"Lucky Luciano - Testament" de Martin Gosch et Richard Hammer
"Lucky Luciano - Testament" de Martin Gosch et Richard Hammer
Lucky Luciano a dicté ses mémoires avec la condition de les publier dix ans après sa mort. Ce mafieux italo-américain aurait été la source d'inspiration première de Mario Puzo pour créer son "Parrain". Après quelques arrangements forcés par le déversement de sang, il devient le "capo di tutti capi", le numéro 1 et donc le plus puissant des cinq familles de la Cosa Nostra. "Lorsque les États-Unis s'engagent dans la Seconde Guerre mondiale, Lucky Luciano profite de la situation : c'est lui qui contrôle les ports américains, pièces maîtresses de l'effort de guerre. Les services secrets vont aussi l'utiliser pour faciliter le déroulement de l'invasion de la Sicile en 1943. Considérant les énormes bénéfices potentiels d'un marché en pleine expansion, il va, à la fin de sa vie, tisser des liens avec les mafias italiennes et organiser le trafic international de stupéfiants avec les Corses et la pègre marseillaise", explique la Manufacture de Livres. "Lucky Luciano - Testament" de Martin Gosch et Richard Hammer aux éditions Manufacture de Livres. 512 pages, 22€90.
8/10
Elodie Falco

Vos réactions doivent respecter nos CGU.