Véronique Genest : "Le théâtre donne la possibilité de refuser" des sous-rôles

Véronique Genest : "Le théâtre donne la possibilité de refuser" des sous-rôles
Véronique Genest assiste à L'Autre Festival à Avignon, le 20 février 2020.

Pour Véronique Genest, il est temps de remonter sur les planches. Celle qui s'épanouit désormais plus au théâtre qu'à la télévision jouera dans la pièce "Betty's Family" dès mardi 22 septembre 2020 à La Bruyère (Paris, IXe arrondissement).

Tout au long de sa carrière, elle s'est amusée sur les deux tableaux : la scène et le petit écran. Dorénavant, Véronique Genest semble marquer une large préférence pour la première. Alors que la période demeure compliquée pour la culture, la sexagénaire se réjouit de pouvoir donner une série de représentations de "Betty's Family". Mais qui est cette Betty ? Intrigué, le journal Le Parisien lui a posé la question, lundi 21 septembre : "Notre mère, l'Arlésienne qu'on ne voit jamais, mais dont on parle tout le temps, le vecteur de tous nos problèmes... C'est la soirée des 40 ans de ma soeur, une adulescente que j'ai élevée, et je vais lui faire rencontrer des employeurs potentiels parce que j'aimerais qu'elle m'aide à payer la maison de retraite de notre mère. Moi, je suis Clarisse, une hyperactive qui s'occupe de tout et gère tout son monde, un peu psychorigide." En riant, la rousse précise qu'il s'agit, évidemment, d'un "rôle de composition".

"C'est comme si on disait à un pilote de F1 : 'Va faire la course avec une 2 CV'"

Celle qui a incarné Julie Lescaut pendant vingt-deux ans veut convaincre avec cette "tragicomédie de la vie" : "Chacun va s'y reconnaître." Disparue des radars télévisés malgré quelques apparitions, notamment dans "Camping Paradis", Véronique Genest a tenu à développer ce changement de direction bien affirmé : "Le théâtre me donne la possibilité de refuser ce que je n'ai pas envie de faire, des émissions qu'on me propose... (...) Ce qu'on me propose ne me passionne pas, des sous-rôles où je n'ai rien à défendre. C'est un peu comme si on disait à un pilote de Formule 1 : 'Va faire la course avec une 2 CV'. Ça peut l'amuser une fois, mais après..." Pas convaincue par les propositions de programmes du petit écran, elle s'est tournée vers d'autres activités et ne semble pas avoir le temps de s'ennuyer : "J'ai développé d'autres choses, un laboratoire de développement personnel par l'improvisation. J'ai déjà organisé des stages, ça me plaît beaucoup. Je suis en train d'écrire une série aussi."

Découvrez des ouvrages autobiographiques sur l'offre lecture d'Orange.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.