Surprise, Playboy annonce la fin de son mythique magazine papier

Surprise, Playboy annonce la fin de son mythique magazine papier
Portrait de Hugh Hefner en 1959 devant un avion Playboy.

De jolies femmes dénudées en couverture d'un nouveau magazine 100% sexy, il n'en fallait pas plus à Hugh Hefner pour connaître le succès dès 1953. Les playmates sur papier, c'est fini ! Rattrapé par deux crises, celle due au coronavirus et celle de la presse, le dernier numéro de Playboy est paru en kiosques aux États-Unis.

Dans les kiosques, ils oscillaient entre une place tape-à-l'oeil en vitrine ou le fin fond du commerce pour les cacher des regards sensibles. Les mythiques magazines Playboy ne seront plus imprimés et vendus comme le révèle Le Parisien, vendredi 22 mai 2020. L'empire du magnat Hugh Hefner perd l'un de ses attributs le plus précieux. Sans ces éditions, le logo à la fameuse tête de lapin, le manoir et ses soirées célèbres tout comme la vente de nombreux produits dérivés n'auraient jamais existé. Le numéro du printemps 2020 marque la fin d'une époque qui avait débuté avec la première photo nue de la sublime Marilyn Monroe.

Ce n'est pas encore la fin des petits lapins

Pas de panique pour les amateurs de la marque de charme américaine ! L'offre payante du site officiel ne cessant de réunir de nouveaux abonnés, le titre continuera de vivre sous forme numérique comme l'a annoncé le directeur général de Playboy Entreprises, Ben Kohn : "Le contenu que nous produisons est consommé par des millions de personnes sur nos plateformes numériques mais sous sa forme imprimée, il n'atteint qu'une fraction de nos fans." Et Le Parisien poursuit : "Playboy n'en a pas fini avec le papier et prévoit déjà de publier, en 2021, des numéros spéciaux et d'autres produits imprimés." Ouf !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.