Qui est cupidon, symbole de la Saint-Valentin ?

Chargement en cours
Découvrez l'histoire de Cupidon.
Découvrez l'histoire de Cupidon.
1/2
© iStock, irisphoto2

"Vous êtes amoureux; empruntez à Cupidon ses ailes", écrivait William Shakespeare dans "Roméo et Juliette". Chaque année, la Saint-Valentin met à l'honneur les amoureux. Fleurs, chocolats... nombreux sont les symboles qui font écho à cette fête populaire et Cupidon, ce petit ange armé de son arc et de ses flèches, en est la personnification. Mais connaissez-vous vraiment l'histoire de cette divinité de l'Amour ?

Dans la mythologie romaine, Cupidon (du latin cupido, "désir") est le dieu du désir amoureux. Fils de Vénus, déesse de l'Amour et de la Beauté, et de Mars, dieu de la Guerre, il présente la même origine et la même histoire que le dieu grec de l'Amour, Éros.

La légende du dieu de l'Amour veut que toute personne touchée par l'une de ses flèches tombe amoureuse de la première personne qu'elle rencontre. En cela, Cupidon symbolise le coup de foudre amoureux et inspire de nombreux artistes au travers du temps et de l'histoire.

Ange, enfant ailé, jeune homme...

Son homologue grec Éros est représenté sous les traits d'un beau jeune homme, souvent avec les yeux bandés pour symboliser l'aveuglement de l'amour. Il porte un arc avec lequel il envoie des flèches capables d'inspirer le désir dans le coeur des dieux et des hommes. Du côté de la Rome antique, Cupidon est quant à lui représenté sous l'aspect d'un enfant espiègle pourvu d'ailes, légèrement vêtu et armé lui aussi d'un arc et d'un carquois rempli de flèches. Souvent peint au côté de sa mère, la déesse Vénus, les représentations de la divinité de l'amour varient toutefois. Tantôt en possession d'une torche allumée, d'un casque, d'une lance et d'un bouclier, tantôt couronné de roses, il apparaît dans les airs, sur terre, proche du feu et dans la mer. Mais il conduit aussi des chars, joue de la lyre, monte des lions, des panthères ou encore des dauphins pour symboliser qu'aucune créature n'échappe aux pouvoirs de l'amour.

La fable de Psyché ou comment l'amour triomphe de l'adversité et des épreuves

Cet épisode de la mythologie est raconté par dans "L'âne d'or ou les métamorphoses" au 2ème siècle après J-C. D'après la légende, la déesse Vénus, jalouse de la grande beauté de la princesse Psyché, charge son fils Cupidon de la rendre amoureuse d'un futile mortel. Cependant, au moment d'accomplir sa mission, c'est lui-même qui tombe sous le charme de la princesse en se blessant avec l'une de ses flèches. Soucieux de ne pas lui révéler son identité, Cupidon propose alors à Psyché de vivre avec lui et la rejoint chaque soir, une fois la nuit tombée. La condition de leur bonheur ? Que la jeune fille ne cherche jamais à découvrir son visage. Cependant la belle princesse, curieuse et influencée par ses soeurs, profite du sommeil de son amant pour illuminer la pièce et découvrir qui se cache sous les traits de son bien aimé, trahissant ainsi la confiance que Cupidon avait placée en elle. Le dieu de l'amour s'enfuit alors et Psyché, désespérée, s'adresse à Vénus pour reconquérir l'amour de son Cupidon. Ce n'est qu'après avoir surmonté de multiples épreuves que la princesse mortelle retrouve enfin son bien aimé. Ils gagnent tous les deux l'Olympe et la jeune fille, accédant à l'immortalité grâce au nectar des dieux, devient son épouse pour l'éternité.

Encore aujourd'hui,

Vos réactions doivent respecter nos CGU.