Prenez soin de vous : 3 choses à savoir sur la nouvelle émission de Michel Cymès

Prenez soin de vous : 3 choses à savoir sur la nouvelle émission de Michel Cymès
Yves Camdeborde, Arthur Guérin-Boëri, Michel Cymes, Clarisse Agbegnenou et Laurence Haurat pour l'émission Prenez soin de vous.

Le 29 septembre 2020, Michel Cymes était de retour sur France 2 avec une nouvelle émission, Prenez soin de vous, diffusée en prime time. Il s'agit en fait d'un programme de coaching santé lors duquel le médecin, entouré d'experts, apprend au téléspectateur à vivre mieux. Voici trois choses à savoir sur ce nouveau rendez-vous.

Une émission pour lutter contre la sédentarité

"La sédentarité est la quatrième cause de mortalité en France", a rappelé Michel Cymes lors d'une interview à Télé Star. C'est en partant de ce constat qu'est née l'idée de l'émission Prenez soin de vous, un programme lors duquel des anonymes reçoivent des conseils pour améliorer leur santé. "Nous sommes là pour donner des clés et donner envie aux gens, à travers l'expérience de nos trois volontaires, et loin de tout esprit de compétition, de faire un peu attention à eux", a expliqué le médecin auprès de Ouest-France.

Chaque coach a sa spécialité

L'acolyte d'Adriana Karembeu dans Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain est ici entouré de quatre coachs : la championne olympique de judo Clarisse Agbegnenou, le chef-cuisinier Yves Camdeborde, la psychologue nutritionniste Laurence Haurat et le champion du monde d'apnée Arthur Guérin-Boëri. Chaque professionnel intervient auprès du volontaire pour lui transmettre ses conseils et son savoir-faire.

Deux autres rendez-vous enregistrés

Deux numéros de Prenez soin de vous ont été tournés en plus de celui qui a été diffusé mardi 29 septembre. "Si Prenez soin de vous fonctionne, nous en tournerons d'autres", a fait savoir Michel Cymes à Télé Star. Et d'ajouter que "si cela (lui) permet de faire passer des messages de santé publique", il ne craint pas d'être trop vu à la télévision.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.