Pourquoi mange-t-on des oeufs à Pâques ?

Chargement en cours
S'offrir des oeufs en chocolat à Pâques est une tradition.
S'offrir des oeufs en chocolat à Pâques est une tradition.
1/2
© Adobe Stock, PUNTOSTUDIOFOTO Lda

Chaque année, à Pâques, il est de coutume de s'offrir des oeufs, des poules ou encore des lapins en chocolat. Cette fête, qui célèbre la résurrection du Christ dans la religion chrétienne, est aujourd'hui devenu populaire. Que vous soyez croyant ou pas, c'est un moment où de nombreuses familles se réunissent le temps d'un week-end et pendant lequel les enfants se réjouissent d'aller chercher les sucreries dans le jardin. Mais savez-vous d'où vient cette tradition ? Vous êtes-vous déjà demandé pour quelles raisons mangeait-on des oeufs à Pâques ? Explications.

L'oeuf : un symbole fort pour de nombreuses civilisations

L'oeuf a une symbolique particulière depuis l'Antiquité et représente la renaissance, la vie et la fécondité avant même l'ère chrétienne. Les Égyptiens et les Perses avaient pour tradition de teindre les oeufs de poule et de se les offrir pour se porter bonheur et fêter la résurrection de la nature. Les Romains, quant à eux, donnent également de l'importance à l'oeuf et en cassent le jour du printemps. Tandis ce que dans l'antiquité Gauloise, les druides, les teignent en rouge pour honorer le soleil.

Les débuts de la coutume chrétienne

De nombreuses civilisations célébraient donc déjà la renaissance de la nature au printemps avec l'oeuf avant même que soit ancrée la coutume chrétienne. C'est seulement au IVe, lorsque l'Église instaure le Carême, que la tradition des oeufs de Pâques voit le jour. Les chrétiens, ne pouvant pas consommer d'oeufs pendant cette période et ne pouvant pas non plus empêcher leurs poules de pondre, les gardent jusqu'à la fin du jeûne et décident de les décorer et de se les offrir le matin de Pâques pour marquer la fin des privations liées au Carême. Au fil des siècles, la coutume se développe et l'oeuf est officiellement associé à Pâques en occident à partir du XIIe siècle. Le roi Louis XIV donnera d'ailleurs beaucoup d'importance à cette tradition d'oeuf décoré puisqu'il demandait à sa cour, chaque année, de lui rapporter le plus gros oeuf pondu en son royaume pendant la semaine Sainte et distribuait lui-même des oeufs peints à la feuille d'or à ses courtisans ainsi qu'à ses domestiques le jour de Pâques.

Les origines de l'oeuf en chocolat

Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que vient l'idée de vider les oeufs et de les remplir de chocolat. Et seulement un siècle plus tard, vers 1830, que les oeufs en chocolat ont pu voir le jour. Grâce notamment à de nouvelles techniques liées à l'industrialisation, à l'apparition du matériel adapté, et la démocratisation du cacao permettant de faire des oeufs en chocolat comme vous les connaissez aujourd'hui.

Pourquoi cacher les oeufs dans les jardins ?

Dans certains pays occidentaux, notamment en France et en Italie, il est interdit, depuis le VIIe siècle, de faire sonner les cloches entre le jeudi saint et le dimanche de Pâques en signe de deuil. La légende, selon la tradition chrétienne, raconte aux plus jeunes que ces cloches silencieuses s'en vont à Rome pour se faire bénir par le Pape. Sur place, elles emportent des oeufs en chocolat avant de revenir le jour de Pâques pour les déposer dans les jardins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.