Peut-on apprendre à jouer d'un instrument de musique à tout âge ?

Chargement en cours
Les enfants, à partir de quatre ou cinq ans, sont prêts pour apprendre.
Les enfants, à partir de quatre ou cinq ans, sont prêts pour apprendre.
1/2
© Adobe Stock, Максим Галінский

Faut-il, si vous n'avez pas eu une enfance de virtuose ou une adolescence de rockstar, renoncer définitivement à devenir guitar hero ? Bien sûr que non ! Avec un peu de patience et beaucoup de passion, la musique n'est pas une question d'âge...

L'enfance de l'art

Tout le monde le sait, Wolfgang Amadeus Mozart a composé sa première symphonie avant ses dix ans. Une précocité qui semble être la norme dans la musique classique. Combien de pianistes ou violonistes virtuoses racontent leur difficile apprentissage de l'instrument... qui commence souvent avant leurs cinq ans !

Les enfants, dans tous les domaines, apprennent plus rapidement que les adultes. En cause, une curiosité et une faculté d'assimilation due, en partie, à la "plasticité cérébrale", soit la capacité du cerveau à se remodeler. Ajouter à cela une souplesse qui se perd, il faut bien le reconnaître, avec le temps, et qui permet de mémoriser, en répétant de très nombreuses fois, un certain mouvement qui ne semble pas vraiment naturel passé un certain âge.

Les enfants, à partir de quatre ou cinq ans, sont donc prêts pour apprendre, rapidement, puis à perfectionner la pratique du piano, du violon, de la harpe... Le violoncelle pouvant mesurer jusqu'à 1m50, on attendra un peu.

Passion tardive

Faut-il pour autant, renoncer à monter les gammes, à jouer du piano debout ou à maîtriser les instruments à vent, sous prétexte que l'on a plus vingt ans ? La réponse, heureusement, est non ! Si l'adulte n'a pas la curiosité immédiate de l'enfant, il compense par la passion : il est toujours plus facile d'apprendre lorsqu'on en a vraiment envie ! Quant à la diminution des capacités du cerveau, relative, elle est compensée par l'expérience et une certaine qualité d'écoute. En résumé, il est possible d'apprendre un instrument à tout âge, à condition d'avoir la passion, la rigueur, et de trouver le temps nécessaire pour s'y consacrer vraiment.

Si les cours classiques du conservatoire ne sont pas accessibles aux adultes, il existe des cours du soir, voire des stages, comme ceux proposés par la Cité de la musique à Paris. Les méthodes en ligne et les guides rapides, pour "apprendre le piano en deux mois" par exemple, peuvent servir d'initiation, mais permettent rarement d'atteindre une vraie maîtrise de l'instrument.

En tant qu'adulte, il faut néanmoins se préparer à la frustration d'apprendre moins rapidement qu'un enfant. Mais l'apprentissage, contrairement au "Vol du bourdon" de Korsakov, n'est pas une course. Des problèmes d'articulation, d'arthrose, peuvent vous faire craindre qu'il ne soit bientôt plus possible de manier l'archer, mais des approches adaptées permettent le plus souvent de régler ces problèmes.

Il est donc possible de commencer la musique à l'âge adulte et, à force de travail, de compenser les effets du temps pour devenir, serait-ce à l'approche des cheveux blancs, un véritable virtuose. Si vous voulez vous mettre au football, en revanche, pas d'illusion : si vous commencez à cadrer vos frappes à 35 ans, vous ne serez jamais capitaine de l'équipe de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.