Lettres à un jeune poète, la correspondance de Rainer Maria Rilke enfin complète

Lettres à un jeune poète, la correspondance de Rainer Maria Rilke enfin complète
Cliché de Rainer Maria Rilke en pleine promenade. Archive non datée.

Un aspirant auteur prend son courage à deux mains et rédige, en 1902, une lettre pour un talent montant de la littérature autrichienne nommé Rainer Maria Rilke. Épaté et flatté par son audace, l'écrivain, qui n'a pas encore la portée internationale qu'on lui connaît de nos jours, décide de lui écrire à son tour. Les éditions du Seuil annoncent, mercredi 7 octobre 2020, la parution de l'intégralité de leur correspondance.

Les réponses profondes et aspirantes de Rainer Maria Rilke sur l'art et l'existence humaine, publiées par son destinataire Franz Xaver Kappus en 1929, sont devenues un classique. "L'un des livres les plus délicats jamais écrits sur la création artistique", affirme Le Figaro. Seulement, ces longues lettres, envoyées sur près d'une décennie, laissent une partie de la correspondance inconnue. Qu'a répondu le fameux "jeune poète" ? Jugées "sans intérêt" par ce dernier, celles-ci n'avaient jusqu'alors jamais été connues du grand public. L'intégralité des échanges paraît jeudi 8 octobre, traduits en français par les éditions du Seuil.

Un texte désormais intégral, un événement pour les lecteurs

Franz Xaver Kappus introduit ses écrits avec humilité : "Là où un grand parle, un unique, les petits doivent se taire." Le professeur de lettres Jean-Yves Masson se réjouit de cette publication auprès du Figaro : "Cela va renouveler la perception de ce livre. Je ne suis pas sûr qu'on ait besoin de savoir quelles lettres recevait Rilke pour lire ce qui est presque un traité d'éducation, mais voir le dialogue est intéressant (...) Rilke était d'une très grande générosité. Il passait plusieurs heures par jour à sa correspondance, il préférait écrire aux gens plutôt que de les rencontrer." Parmi les citations célèbres des "Lettres à un jeune poète", cette question posée par l'auteur, que la chanteuse Lady Gaga a tatoué sur son bras, va obtenir la réponse du principal concerné : "Sondez la raison qui vous commande d'écrire ; examinez si elle étend ses racines dans les tréfonds de votre coeur et consultez votre conscience : devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.