Les Simpson : ces références culturelles que vous aviez peut-être loupées !

Chargement en cours
"Simpson Horror Show XXIX", épisode 4 de la saison 30 qui comprend de nombreuses références comme Apple, "Futurama" ou encore "Les Misérables".
"Simpson Horror Show XXIX", épisode 4 de la saison 30 qui comprend de nombreuses références comme Apple, "Futurama" ou encore "Les Misérables".
1/2
© W9, Fox and its related entities. All rights reserved

La série "Les Simpson" regorge de références culturelles, cinématographiques, musicales, artistiques, historiques, et littéraires. Matt Groening en a fait une oeuvre qui perdure dans le temps, sans perdre de sa superbe.

Le cinéma dans "Les Simpson"

Les références cinématographiques sont si nombreuses dans "Les Simpson" qu'il serait très long de toutes les énoncer. Elles peuvent se manifester par le simple titre d'un long-métrage ou d'une série, mais sont généralement la reproduction d'une scène ou d'une séquence de la version originale. Pour exemple, dans l'épisode "Simpson Horror Show III", diffusé en 1992, l'une des histoires s'inspire de "King Kong", dans la version de 1933. On dénombre de nombreux films à travers les 683 épisodes, notamment "Les Affranchis" (saison 3 et 22), "Apocalypse Now" (saison 1,3,4,6,7,10,14,17), "Citizen Kane" (14 fois entre les saisons 2 et 18), "Les Évadés" (saison 9, 15,16), "Footloose" (saison 20) ou encore "Harry Potter" dans l'épisode 520, dans lequel les téléspectateurs voient le professeur Rogue apparaître. "Columbo", "Friends", "Les Experts", "Futurama", "Pokémon" ou encore "Storage Wars", côté séries et dessins animés, les références sont tout aussi nombreuses.

Les caméos

Tout comme les réalisateurs Alfred Hitchcock, Martin Scorsese, Steven Spielberg dans leurs productions, de nombreux caméos en référence au cinéma ou à la musique sont présents dans "Les Simpson", à l'instar du personnage de Freddy Krueger, doublé par l'acteur Robert Englund lui-même. Mais parfois, les célébrités refusent de doubler la version jaune d'eux-même, ainsi les téléspectateurs peuvent tout de même les apercevoir comme Anthony Hopkins ou Clint Eastwood, mais sans entendre leur voix. En ce qui concerne la musique, les membres du groupe Metallica ont chanté leur titre Master of Puppets dans la version originale de l'épisode "Parrain par intérim" (1er épisode de la saison 18).

L'art

L'art est également bien présent dans la série animée. Souvent reproduites presque à l'identique, les nombreuses oeuvres et photographies célèbres peuvent également s'adapter et se simplifient parfois (La Joconde), intègrent un personnage (Bart dans la toile Le Fils de l'homme de René Magritte) ou servent de modèle (American Gothic de Grant Wood). On retrouve également "Nature morte au panier de pommes" de Paul Cézanne, "Le Sommeil" de Salvador Dalí, différentes oeuvres de Léonard de Vinci mais aussi Claude Monet, Edward Hopper ou encore Pablo Picasso, Rembrandt, Norman Rockwell etc.

Les jeux vidéo

Côté jeux vidéo, la série n'est pas en reste. Pac-Man, Donkey Kong, Halo: Combat Evolved, Asteroids, Grand Theft Auto, Super Mario Bros., Tetris ou encore World of Warcraft sont présents.

À noter, que certaines références peuvent être propres à la version originale et changer lors de l'adaptation pour d'autres pays. "On peut citer l'exemple de l'épisode 'Les Ailes du délire', faisant référence au film de Wim Wenders 'Les Ailes du désir'. Cette référence ne se trouve que dans les titres des versions française et québécoise, l'épisode s'intitulant en version originale 'Lisa the Skeptic'. L'épisode 'Mini golf, maxi beauf' (La crise du mini-golf en québécois) quant à lui s'intitule 'Dead Putting Society' en anglais, en référence au film 'Le Cercle des poètes disparus' ('Dead Poets Society'), film auquel il n'est pas fait référence dans la version française", peut-on lire sur le Wikipédia de la série.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.