Le Père Noël est-il vraiment une invention américaine ?

Chargement en cours
Le Père Noël est l'une des figures mythiques des fêtes de fin d'année.
Le Père Noël est l'une des figures mythiques des fêtes de fin d'année.
1/2
© iStock, avid_creative

Une chose est certaine : le Père Noël est l'un des personnages les plus célèbres au monde. Pourtant, rares sont ceux qui connaissent son histoire et ses véritables origines. A-t-il vraiment été crée par les Américains ? On rétablit la vérité.

Vêtu de rouge et de blanc de la tête jusqu'aux pieds, le Père Noël est l'un des symboles phares de cette fête. Néanmoins, ses origines sont floues et multiples. Alors, est-il vraiment une invention américaine ? Oui et non.

Un descendant de Saint-Nicolas

Le Père Noël est tout d'abord un descendant de Saint-Nicolas, un évêque de Turquie. Autour du 6 décembre au IVe siècle, la légende raconte qu'il serait décédé en essayant de rendre service à trois soeurs. Saint-Nicolas devient alors un symbole de générosité et de bonté et c'est pour lui rendre hommage que l'on aurait commencer à donner des cadeaux aux enfants sages à la date de sa mort. En 1863, aux États-Unis, le dessinateur Thomas Nast publie, quant à lui, un dessin pour le magazine Harper's Weekly qui s'inspire de cette histoire, et qui va constituer le mythe du Père Noël ainsi que ses caractéristiques joviales : ce n'est plus Saint-Nicolas qui apporte les cadeaux le 6 décembre mais Santa Claus le 24 décembre.

Commercialisé aux États-Unis

Le Père Noël n'est donc pas une invention américaine, car il est inspiré du Saint-Nicolas turque. En revanche, la célèbre entreprise de boissons au cola à l'étiquette rouge a tout de même joué un rôle primordial dans sa renommée. En effet, après avoir remarqué une baisse de ventes considérables en hiver, elle a décidé en 1931 de s'associer à l'illustrateur Haddon Sundblom pour diffuser de nombreuses publicités dans lesquelles figure le Père Noël qui incarne joie et bonheur et vante, par la même occasion, leur produit. Cette société américaine est donc celle qui a répandu, à travers le pays, le visage d'un vieil homme sympathique et enrobé, vêtu de rouge, portant des lunettes avec une barbe toute blanche.

Sa venue contestée en Europe

Alors qu'aux États-Unis il fait l'unanimité, ses débuts en Europe sont plus controversés. C'est après la Seconde Guerre mondiale que la figure du Père Noël s'est ancrée à travers le continent avec l'aide du conte anglais de Charles Dickens, "Un chant de Noël", paru en 1843. Cependant, il a été reçu avec plus de scepticisme notamment de la communauté chrétienne, en particulier en France. Le 24 décembre 1951, un grand modèle a même été brûlé devant la cathédrale de Dijon en signe de protestation contre cette figure païenne qui est accusée de manquer de respect à Saint-Nicolas et à Jésus. Mais, malgré certaines résistances, le Père Noël est parvenu à créer sa place dans chaque foyer.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

Actuellement, le Père-Noël s'est installé dans les quatre coins du monde. Mais son histoire continue de varier légèrement de pays en pays. Il porte le nom de Santa Claus aux États-Unis, Noel baba en Turquie ou Saint Basil en Grèce. Son lieu de résidence reste aussi vague, parfois habitant au Pôle Nord, en Sibérie, au Groenland ou même en Laponie. Malgré ces légères différences, le vieil homme aux costume rouge et blanc reste LA figure incontournable des fêtes de fin d'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.