Fort Boyard : l'appel d'Hugo Clément pour interdire les animaux dans l'émission

Fort Boyard : l'appel d'Hugo Clément pour interdire les animaux dans l'émission
Hugo Clément dans Fort Boyard, samedi 1er août 2020.

Invité dans Fort Boyard samedi 1er août 2020 avec sa compagne Alexandra Rosenfeld, le journaliste Hugo Clément, engagé dans la cause animale, a profité de son passage sur le Fort pour faire part à la production d'un certain mécontentement face aux animaux présents dans l'émission.

Ce n'est pas un caprice de star, mais simplement l'oeuvre d'un homme engagé dans la protection des animaux. Hugo Clément était aux côtés de sa compagne, Alexandra Rosenfeld dans Fort Boyard, samedi 1er août, et comme lors de sa première participation, le journaliste a refusé certaines épreuves, en désaccord avec ses valeurs. C'est sur Instagram qu'il a expliqué son geste, quelques heures avant la diffusion.

Une cause qui lui tient à coeur

C'est sur le Fort que Hugo Clément et Alexandra Rosenfeld se rencontrent en 2018. Un lieu symbolique, qu'ils ont retrouvé samedi 1er août dans le but de récolter des fonds pour l'association Les matelots de la vie, qui "emmène des enfants guéris de graves maladies faire de la voile. Les enfants encore hospitalisés, eux, participent aux aventures de leurs copains à distance, en attendant de pouvoir prendre la mer", explique le journaliste sur son compte Instagram. Mais au-delà de leur histoire personnelle et de l'association qu'il soutient, l'homme de 30 ans a tenu à faire quelques recommandations à la production concernant les animaux présents.

"Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j'ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d'animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c'est le cas sur le Fort. Des tigres n'ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l'océan et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j'ai envie de jouer (...) Sans attendre le référendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J'ai fait part de ce souhait à la production. Nous n'avons pas besoin d'animaux pour faire une super émission de télévision", a-t-il expliqué sur Instagram. Pour l'heure la production n'a pas répondu à sa demande.

Retrouvez l'émission du 1er août 2020 sur le replay d'Orange.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.