D'où vient le braille, ce système de lecture pour les aveugles et malvoyants ?

Chargement en cours
En France, 1,7 million de personnes sont atteintes d'un trouble de la vision, dont 207 000 aveugles.
En France, 1,7 million de personnes sont atteintes d'un trouble de la vision, dont 207 000 aveugles.
1/2
© Adobe Stock, Seventyfour

Le braille est un système d'écriture saillant destiné aux personnes aveugles et malvoyantes. Une écriture qui fêtera bientôt son bicentenaire.

Les aveugles et déficients visuels ne peuvent pas lire un texte classique dit "en noir". L'écriture braille leur a non seulement permis d'accéder à la lecture et à l'écriture, mais également de gagner en autonomie.

Louis Braille, un inventeur français

Le Français Louis Braille (1809-1852) est à l'origine de l'écriture pour aveugles qui porte son nom. Lui-même non-voyant depuis l'enfance suite à un accident, c'est à l'adolescence entre 1825 et 1829 qu'il met au point ce système d'écriture inspiré du Code Barbier. Il faudra attendre 1854 pour que la France reconnaisse officiellement le braille, deux ans après la mort de son inventeur. Au plan mondial, la reconnaissance se fait en 1878 (1917 aux Etats-Unis comme système unique).

À noter : Un braille 8 points a été mis au point pour permettre aux scientifiques aveugles de poursuivre leurs études.

Le braille, c'est quoi ?

Le braille est système d'écriture destiné aux aveugles et malvoyants qui permet de lire avec les doigts, de gauche à droite. Ce système ingénieux repose sur une combinaison de 1 à 6 points disposés en colonne de 3 points permettant de réaliser 63 signes. Le braille permet non seulement de lire des textes, mais également de représenter les accents, les signes mathématiques et scientifiques et les notes de musique. Une petite révolution qui a permis aux aveugles de s'instruire mais aussi de pouvoir jouer de la musique. Le braille est un alphabet universel qui a été adapté à de nombreuses langues à travers le monde. En effet, des alphabets du monde entier utilisent aujourd'hui le système braille.

Près de 200 ans après son invention, le braille continue d'être utilisé de façon universelle par plus de 6 millions de personnes aveugles.

À savoir : Depuis 2001, le 4 janvier est la Journée Mondiale du Braille, en mémoire du jour de la naissance de Louis Braille.

Braille et accessibilité

Le braille est une écriture en relief qui ne peut s'écrire à l'aide d'un simple crayon et d'un morceau de papier. Des appareils spécifiques permettent d'écrire le braille comme une machine à écrire le braille, une imprimante braille, aussi appelée embosseuse, un bloc-notes braille ou un terminal spécial. Avec l'avènement de l'informatique, des logiciels ont été développés pour faciliter la vie des malvoyants et des aveugles. Des logiciels transcrivent par exemple directement en braille ce qui leur est dicté, ne reste plus qu'à imprimer les textes avec des imprimantes braille. Par ailleurs, la barrette braille est un clavier qui convertit les différents caractères en caractères braille. En France, seuls 10% des sites internet sont accessibles aux déficients visuels.

Dans l'espace public, peu de choses sont faites pour faciliter la lecture et l'orientation des personnes malvoyantes. Des indications sont par exemple inscrites sur les rampes dans les gares, aux arrêts de bus, mais le braille n'est pas répandu dans l'espace public.

À savoir : En France, moins de 8 % des livres sont disponibles en braille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.