Cyril Hanouna se prépare à animer 48h de direct depuis chez lui

Cyril Hanouna se prépare à animer 48h de direct depuis chez lui
Cyril Hanouna sur le plateau de La Nouvelle Star, le 13 février 2014.

Si la propagation du coronavirus empêche les tournages en plateau, Cyril Hanouna n'a pas lâché ses téléspectateurs pour autant. Ainsi depuis le début du confinement il présente Ce soir, chez baba depuis son domicile. Et celui qui aime se lancer des défis va en réaliser un de taille : 48h d'émission retranscrite en direct sur C8 comme il l'a confié à Télé-Loisirs.

En cette période de confinement, les programmes télé sont fortement chamboulés. Mais Cyril Hanouna a plus d'un tour dans son sac. Chaque jour, les adeptes de Touche pas à mon poste! retrouvent leur animateur préféré dès 17h45 et pour 3h30 de direct depuis son domicile. En effet, si certaines émissions continuent a être tournées, Cyril Hanouna ne souhaite pas mettre en danger son équipe : "On a tout d'abord essayé de faire une émission sans public avec uniquement des chroniqueurs lorsque la décision du gouvernement a été prise. À la fin de ce tournage, j'ai discuté avec la trentaine de techniciens qui travaillaient sur et aux abords du plateau et je ne pouvais pas leur laisser prendre le moindre risque de contamination. Je m'en serai voulu toute ma vie qu'une personne attrape le coronavirus à cause du tournage de l'émission."

Cyril Hanouna sur le front

Et comme Cyril Hanouna ne recule devant rien pour occuper ses auditeurs pendant le confinement, il a dévoilé à Télé-Loisirs son projet en cours : "On essaye de monter une émission durant laquelle je serai filmé pendant 48h en direct sur C8 durant ce confinement dans mon appartement. Ça promet !" S'il a déjà réalisé cette acrobatie technique depuis le plateau de l'émission, ce sera une première depuis son domicile. Nul doute que dès que le projet sera sur pied, il dévoilera la date de diffusion à ses fans.

Pour voir ou revoir Ce soir, chez baba, rendez-vous sur le replay d'Orange.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.