Comment un objet appartenant à Marilyn Monroe a sauvé la Comédie italienne

Comment un objet appartenant à Marilyn Monroe a sauvé la Comédie italienne
Marilyn Monroe dans "Niagara" de Henry Hathaway (1953)

À Paris, la Comédie italienne, un théâtre dédié à la Commedia dell'Arte, a profité d'un objet appartenant à Marilyn Monroe pour éponger ses dettes.

C'est le seul endroit en France dédié à la Commedia dell'Arte. À Paris, "ce petit théâtre à façade or et bleue de la rue de la Gaîté, (était) menacé de disparaître sous les dettes et une lourde hypothèque", explique Le Parisien. Mais un objet, présent depuis plusieurs décennies et "encadré dans le hall baroque de la Comédie italienne", a permis de sauver ce lieu culturel.

Tout commence en 1960

Nous sommes en 1960, lorsqu'un concierge du Waldorf Astoria à New York trouve un carré de soie appartenant à Marilyn Monroe dans les toilettes de l'hôtel. L'homme offre sa trouvaille à Andy Warhol qui en fait cadeau au galeriste Leo Castelli, qui le donne ensuite a Attilio Maggiulli "qui lui loue alors un petit local du quartier huppé de Soho pour y créer un théâtre". Depuis, cette pièce trône fièrement dans le théâtre et a même inspiré "une pièce, 'Le Mouchoir de Marilyn', créée il y a deux ans sur la scène de poche".

Quarante ans plus tard, lorsque "les dons des amis du théâtre" ne suffisent plus à subvenir aux besoins financiers du lieu, Attilio Maggiulli fondateur, metteur en scène, propriétaire et programmateur de la Comédie italienne prend la lourde décision de se séparer du carré de soie claire de la célèbre Marilyn Monroe pour sauver cette institution. Mais il le vendra à "quelqu'un qui adore le théâtre et admirait Marilyn", indique son bras droit Claudine Durand-Simon. Adjugé pour la somme de 300 000 euros, le bout de tissu lui permet de "rembourser des dettes colossales" et de lever l'hypothèque sur l'établissement. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le nouveau propriétaire du carré de soie envisagerait "d'acheter le théâtre et d'en laisser la jouissance à la Comédie italienne environ 8 mois sur 12, soit le temps d'une saison théâtrale". Si la vente n'est pas encore actée, "les choses sont très engagées".

(Re)découvrez le biopic "My Week with Marilyn" sur la VOD d'Orange.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.