Château de Versailles : histoire d'un des monuments français les plus visités

Chargement en cours
Avec pas moins de 63 000 mètres carrés qui englobent le majestueux parc de 815 hectares, le château de Versailles est un véritable labyrinthe où se pressent chaque année plus de sept millions de visiteurs.
Avec pas moins de 63 000 mètres carrés qui englobent le majestueux parc de 815 hectares, le château de Versailles est un véritable labyrinthe où se pressent chaque année plus de sept millions de visiteurs.
1/2
© Adobe Stock, Mistervlad

Dès le XVIIe siècle, le fastueux édifice est le domaine privilégié par les rois de France. L'architecture imposante du lieu, son influence politique, ses jardins aux dimensions hors normes et l'organisation de la cour attirent et assurent le rayonnement du pays à l'étranger. Petit zoom sur un grand château !

Avec pas moins de 63 000 mètres carrés qui englobent le majestueux parc de 815 hectares, le château de Versailles est un véritable labyrinthe où se pressent chaque année plus de sept millions de visiteurs. Seulement mille des 2300 pièces peuvent être arpentées par les touristes. L'intérieur comme l'extérieur de la bâtisse principale sont ornés d'or. La demeure regorge de trésors indénombrables : tableaux de peinture classique, statues, meubles et autres marques d'un temps révolu mais précieux. Des siècles mouvementés de construction !

Du château chétif au plus somptueux palais du monde

Habitué à venir chasser sur le domaine avec son père le roi de Navarre, Louis XII y fait confectionner un pavillon rudimentaire en 1623. Dès 1931, il y fait débuter les agrandissements qui mèneront au palais actuel. Sa mort en 1643 fait tomber la construction dans l'oubli. Huit ans plus tard, le jeune Louis XIV, sur les traces de son père, y revient à de rares occasions pour s'adonner à la chasse. Ce n'est qu'à partir de 1960 que le monarque confirme un grand intérêt pour le lieu et commence à ordonner des travaux démesurés.

Charles Le Brun devient le décorateur officiel pendant trente ans et André Le Nôtre aménage l'époustouflante promenade verte. Dès 1964, les courtisans s'y précipitent pour participer à des fêtes dans les jardins. Les fins de soirées sont parfois décevantes pour certains : l'endroit ne dispose que d'encore peu de chambres pour dormir. Un autre argument pour agrandir ! Louis Le Vau dessine les extensions et triple la superficie. Jules Hardouin-Mansart érige la Galerie des glaces et son impressionnant jeu de miroirs. Jusqu'à aujourd'hui, vingt-cinq hommes se sont succédés pour s'occuper de l'architecture.

Fabriqué à l'image de son occupant le Roi Soleil

L'attention est toute vouée au chaleureux Louis XIV, rapidement surnommé Roi Soleil tel l'astre autour duquel gravitent planètes et étoiles. Dans son luxueux château, le soleil, symbole du pouvoir absolu, est partout jusqu'à en devenir l'emblème, présent aujourd'hui sur le site officiel. On le retrouve au milieu des dorures, à travers les statues du dieu lumière Apollon ou à travers l'inscription de la devise de Sa Majesté : "Nec Pluribus Impar".

Dans son ouvrage "Clés des citations latines" (1894), Pierre Larousse l'interprète ainsi : "On ne voit pas bien clairement ce que signifie cette devise. Louvois l'explique ainsi : 'Seul contre tous', mais Louis XIV, dans ses Mémoires, lui donne un autre sens : 'Je suffirai à éclairer encore d'autres mondes'. Le véritable sens est probablement celui-ci : Au-dessus de tous (comme le soleil)'." Versailles rayonne tant qu'il éclipse le Louvre et devient officiellement le nouveau palais royal en 1682. Des ministres aux membres du personnel, des milliers de personnes y vivent au quotidien.

La chute de la dynastie des Louis et le redressement

Louis XV impose quelques chantiers comme la création d'un opéra royal au sein du château ou l'édification du Petit Trianon. Quelques années après la signature du traité de Versailles (1756), qui marque la fin de la guerre entre la France et l'Autriche, le mariage entre Louis XVI et Marie-Antoinette est célébré en 1770 alors qu'ils sont encore adolescents. En 1774, ils deviennent roi et reine mais ne sont pas prêts pour régner. Le couple ne parvient n'y à se plier aux exigences de leur titre ni à concevoir d'enfant, avant l'arrivée d'une fille en 1778. "L'Autrichienne" n'est pas appréciée de l'opinion publique qui la juge capricieuse, dépensière, affiliée à l'ennemie, fêtarde ou encore séductrice. Côté social, la gronde monte contre les injustices et le tiers état se rebelle contre la monarchie dans ce qui sera appelé "la Révolution française" (1789).

Chassée, la famille royale tente de s'évader mais est arrêtée à Varennes puis, après procès, Louis XVI et son épouse sont guillotinés. Le château de Versailles se vide, des milliers de pièces du mobilier sont vendues. Une partie de l'espace devient un musée en 1795. Napoléon Ier, Louis XVIII et Charles X s'y intéressent successivement mais c'est Louis-Philippe Ier qui donne une toute nouvelle impulsion au lieu en le transformant en musée de l'histoire de France (1833). À partir de 1871, Versailles devient l'endroit privilégié pour toute réception diplomatique et continue à l'être sous la cinquième République. Le monument historique a su redevenir un incontournable du paysage français dont le succès n'est pas prêt de désemplir !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.