Béret et baguette de pain : d'où vient le cliché du Français ?

Chargement en cours
Le béret et la baguette, deux clichés qui symbolisent la France et les Français à travers le monde.
Le béret et la baguette, deux clichés qui symbolisent la France et les Français à travers le monde.
1/2
© iStock, Rohappy
A lire aussi

Jessica Xavier

Les clichés ont la vie sans qu'on sache toujours d'où ils viennent. Par exemple, le Français vu à l'étranger accoutré d'un béret et d'une baguette. Pourquoi de tels signes distinctifs ? Eléments de réponse.

Le vin, le fromage, la marinière, la baguette et le béret font partie des symboles de la France au point de tomber parfois dans le cliché. Et ce n'est pas la volonté d'Emmanuel Macron de voir la baguette tradition inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco qui devrait inverser la tendance.

La baguette devrait sa forme aux Autrichiens

L'image du Français se baladant avec sa baguette de pain sous le bras a la vie dure... même à l'heure où la consommation de pain blanc au quotidien commence à être remise en cause. Selon une étude OpinionWay en 2012 pour Rétrodor, la baguette arrive en troisième position sur le podium des symboles tricolores derrière le vin et le fromage.

Si le Français est associé à la baguette, il n'en est pourtant pas le plus gros consommateur de pain. Les Allemands et les Bulgares font bien mieux avec 85 kg de pain par an et par personne pour les premiers et 95 kg pour les seconds, contre seulement 58 Kg en France. Par ailleurs, sa forme allongée serait d'origine autrichienne. Pendant longtemps, on mange en France du pain sous forme de boule ou de miche. Il aurait fallu attendre l'introduction dans l'Hexagone du pain viennois pour que notre pain prenne cette forme oblongue.La baguette devient populaire dans les années 1920 pour une raison pratique : le temps de levage et de cuisson sont plus courts. C'est le début de son succès. Mais il faut attendre les années 1960 pour qu'elle soit systématiquement associée aux Français. À cette époque, les industriels du pain cherchent à conquérir des marchés à l'international et utilise la baguette comme un symbole de Paris, de la France. Un cliché qui perdure.

À noter : même si la baguette reste un symbole fort de la France, sa consommation est en déclin, elle a perdu sa place de choix comme aliment de base. Jusqu'au début du XXème les Français mangeaient jusqu'à 3 baguettes par jour contre la moitié d'une de nos jours.

Le béret désuet à souhait

Si le béret n'est pas un accessoire de la garde-robe quotidienne du Français, il n'en est pas pour autant né d'une vue de l'esprit. La coiffe plate en laine a longtemps été portée dans les Pyrénées et ce dès le Moyen-Âge. Sous Napoléon III, le béret devient le symbole du combattant. Il est également adopté au XIXème par les paysans bretons qui sillonnent alors la Grande-Bretagne pour vendre leurs oignons.

C'est de là que le cliché serait né dans la tête des étrangers. Les Anglais voyant ces Français porter ce chapeau, se sont imaginé que dans l'Hexagone, tout le monde était coiffé de la sorte. Aujourd'hui, il fait partie de l'uniforme des militaires, s'affiche encore sur certaines têtes lors de ferias dans le sud-ouest et bien sûr à Montmartre, il est porté par certains peintres qui entretiennent le cliché auprès de touristes ravis.

À noter : le béret se porte à plat, incliné sur un côté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.