Après les vinyles, le retour des cassettes ?

Chargement en cours
Les cassettes audio retrouvent petit à petit leur popularité.
Les cassettes audio retrouvent petit à petit leur popularité.
1/2
© Adobe Stock, jakkapan

L'appel du vintage est de plus en plus dans l'air du temps et peut avoir d'étranges conséquences. Côté musique, les vinyles ont retrouvé leur popularité depuis de nombreuses années. Mais désormais, ce sont les cassettes audio qui font un retour fracassant sur le marché et l'entreprise bretonne Mulann Industries vient d'ailleurs d'en relancer la production. Découvrez pourquoi.

Les cassettes audio sont des objets chargés de souvenirs pour celles et ceux qui ont grandi dans les années 1980, avant l'avènement des baladeurs-cd et autres mp3. À l'époque, pour écouter de la musique, il fallait investir dans des cassettes audio : un petit boîtier en plastique, contenant un film sur lequel étaient enregistrées vos chansons préférées. Qui ne se souvient pas avoir rembobiné une cassette à l'aide d'un crayon, ou ressenti une certaine rage en découvrant la bande emmêlée, déchirée, fichue ?

Un retour boosté par la pop culture

Si la "K7" fait son grand retour dans la vie des adeptes de la musique, c'est notamment grâce au cinéma et aux séries. Depuis quelques années, la pop culture s'intéresse de plus en plus aux années 1980 et 1990, et des programmes tels que "Les Gardiens de la galaxie" sur grand écran ou la série "Stranger Things" sur Netflix ont permis de populariser ce retour auquel personne ne s'attendait vraiment.

Le côté nostalgique a très vite eu un impact sur les ventes et de nombreux artistes ont décidé de se lancer sur le créneau. Ainsi, en décembre 2017, le groupe français Indochine a décidé de proposer à la vente un walkman et une K7 audio de leur nouvel album, "13". Plusieurs autres artistes en ont fait de même depuis. Parmi eux, les auditeurs peuvent notamment retrouver Eminem, Lana del Rey, Muse ou encore Jean-Michel Jarre. Les bandes-originales de films et de séries ne sont pas en reste, puisqu'il existe désormais des versions cassette des musiques de "Drive", "Black Mirror" ou encore "Ready Player One".

Un côté imparfait qui attire

Pour la jeune génération, qui n'a connue que les mp3, les cassettes audio font office d'ovni qu'ils sont curieux de découvrir. Pour les générations antérieures, en revanche, c'est l'occasion de ressortir de vieux objets collectors : des cassettes qui ont plus de 20 ans, mais aussi les lecteurs qui vont avec, qu'il s'agisse de vieilles boomboxes et autres radiocassettes voire de baladeurs-cassette. Bien sûr, le son est loin d'être d'aussi bonne qualité que celui d'un CD ou d'un fichier téléchargé en ligne, mais ce petit côté imparfait apporte une touche de chaleur supplémentaire qui séduit les auditeurs.

Si les K7 sont loin d'être aussi populaires que les disques vinyles, les chiffres des ventes sont toutefois en constante augmentation. Il s'en serait vendu un peu plus de 118 000 aux États-Unis et 50 000 en Grande-Bretagne en 2018 : des scores qui n'avaient pas été atteints depuis... 2004. En France, également, la cassette retrouve petit à petit ses lettres de noblesse, grâce à son aspect gadget. Ainsi, la PME Mulann Industries (39 salariés), dont le siège social se situe à Lannion dans les Côtes-d'Armor espère bien faire renaître de ses cendres la bonne vieille cassette, qu'elle vend sur Internet au prix de 3,49 euros depuis novembre dernier. Reste encore à avoir le walkman qui va avec pour l'écouter !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.