Aldebert signe une chanson pour apprendre aux enfants les gestes barrières

Aldebert signe une chanson pour apprendre aux enfants les gestes barrières
Aldebert participe au concert caritatif des Coccinelles au Casino de Paris dans le cadre de la soirée "Ose" pour lutter contre la Neurofibromatose à Paris, le 3 novembre 2018.

En partenariat avec France Télévision, Aldebert a composé une chanson nommée Corona-Minus. Imaginé pendant le confinement, le titre tente de sensibiliser les enfants les gestes barrières. Le clip a été dévoilé ce vendredi 22 mai 2020 sur YouTube.

Alors que les enfants reprennent petit à petit le chemin de l'école, France Télévision a donné à Aldebert une mission de grande importance. Écrire une chanson afin que les petits Français puissent découvrir, mémoriser et imiter les gestes barrières dans la cours de l'école. Dans le clip participatif de Corona-Minus, diffusé dès ce vendredi 22 mai, le chanteur a invité des enfants a mimer les gestes barrières dans de courtes vidéos. Les profits seront reversés à Emmaüs connect.

Aldebert a raconté ce projet au Figaro : " À l'origine, je me souviens que j'ai reçu quelques propositions de familles sur ma page Facebook qui me demandaient si j'allais faire une chanson sur la pandémie ou sur les gestes barrières, bref, un morceau en forme de prévention contre le coronavirus. J'avoue qu'au début, je n'avais pas d'idées. Je ne savais pas par quel bout prendre ce genre ce sujet, si grave, et tellement anxiogène. Et puis, il y a eu la proposition de France Télévision. C'était une sorte de 'pack' où la chanson que je devais composer pour sensibiliser les enfants sur les gestes barrières était illustrée par un clip participatif, sans oublier que les profits étaient reversés à Emmaüs connect. Tout cela m'a décidé à tenter l'aventure. Lorsqu'on a dévoilé le titre, plutôt court puisqu'il fait une minute trente, on a lancé un appel pour que les enfants envoient des petites vidéos. Nous en avons reçu près de 3000. Énorme! Mon monteur s'est arraché les cheveux."

"Corona-Minus accompagne les enfants pour mieux vivre avec le virus"

La chanson tire son origine d'une envie de rassurer les enfants : "Je voulais personnifier ce virus. J'ai imaginé un virus qui venait de l'espace, et qui voulait envahir notre terre. J'étais en train de lire une biographie de Luc Besson, qui évoquait Le cinquième élément. Il parlait du méchant qui arrive sur Terre pour anéantir la planète... Voilà, c'est parti comme ça. Et puis, l'objectif de cette chanson, c'est aussi de dédramatiser la situation. Je voulais rassurer les enfants en leur enseignant de manière ludique les gestes barrière. Corona-Minus accompagne les enfants pour mieux vivre avec le virus. Contre le virus, pas besoin de mitrailleuse! Il faut simplement tousser dans son coude, jeter son mouchoir après usage, ne plus se faire la bise et respecter la distance d'un mètre entre chaque enfant. C'est ma manière à moi de m'engager dans la bataille..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.