Surveillance numérique au travail : soyez vigilantes !

Chargement en cours
Au travail, votre employeur a le droit de consulter vos emails professionnels.
Au travail, votre employeur a le droit de consulter vos emails professionnels.
1/2
© Adobe Stock, stokkete

Au fil des années, les emplois de bureau se sont multipliés. Et aujourd'hui, quelle que soit la branche, ou presque, le numérique est omniprésent. Mails, réseaux sociaux... autant d'outils qui peuvent servir à votre employeur pour vous surveiller. D'où l'intérêt de connaître ses droits.

La surveillance numérique, c'est quoi ?

Les nouveaux outils utilisés dans le cadre du travail facilitent la surveillance numérique des employés. Pas besoin d'installer un mouchard, les GPS, ordinateurs et autres téléphones mobiles peuvent fournir des rapports détaillés de leurs utilisations. Et les employeurs peuvent choisir d'exploiter ces données pour optimiser le processus de travail... Quitte à parfois empiéter sur l'intimité de leurs salariés.

Il existe deux types de contrôle : continu, qui s'exerce en permanence, et aléatoire, de façon plus ponctuelle, donc. L'idée pour les patrons étant d'empêcher leurs employés de pratiquer au travail des activités non-professionnelles. Mais attention : cette pratique a des limites. Bon à savoir : si votre employeur possède un système de surveillance numérique, il est dans l'obligation d'en informer individuellement ses employés, en vertu de l'Article L1222-4 du Code du Travail.

Votre employeur peut-il lire vos emails ?

Un ordinateur est un outil de travail. S'il est la propriété de votre employeur, celui-ci a tout à fait le droit d'y avoir accès et de vérifier son contenu. Il en va de même pour votre boîte mail professionnelle : votre patron peut donc consulter vos échanges numériques. Du moins, à condition qu'ils soient à caractère professionnel. Or, lorsqu'il s'agit d'une messagerie liée à votre travail, il existe une présomption de caractère professionnel. Ce qui signifie que votre employeur peut ouvrir vos mails hors de votre présence, sans être en tort vis-à-vis de la loi.

Cependant, il n'est pas interdit d'envoyer des courriels à caractère privé depuis une messagerie professionnelle. Si l'objet du mail débute par "personnel" ou "privé", sachez que votre employeur n'aura pas le droit d'en prendre connaissance.

Quid des boîtes mail personnelles ? Vous avez le droit de la consulter et de l'utiliser depuis votre ordinateur professionnel, y compris pendant vos heures de travail. Le tout étant de le faire avec parcimonie pour ne pas nuire à votre efficacité. Les mails issus de cette messagerie sont quant à eux totalement protégés par le secret des correspondances.

Avez-vous le droit d'avoir un dossier "personnel" sur votre ordinateur professionnel ?

Qui n'a jamais utilisé son ordinateur pro pour conserver des billets de train, de concert ou des documents personnels ? Ce n'est pas illégal, cependant, si vous souhaitez que votre employeur ne puisse avoir accès à ces informations, attention à la façon dont vous nommez le dossier où elles seront rangées. Certaines chartes informatiques d'entreprises contiennent des dénominations spécifiques. Si celle de votre employeur ne spécifie rien, la simple mention "Dossier personnel" devrait suffire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.