Quels impacts des réseaux sociaux sur la santé mentale ?

Chargement en cours
Parfois, les réseaux sociaux peuvent avoir une influence néfaste.
Parfois, les réseaux sociaux peuvent avoir une influence néfaste.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Aussi adorés que décriés, les réseaux sociaux sont des outils qui ont pris une place importante dans la vie quotidienne de millions de personnes. Mais si ces derniers peuvent avoir une vraie utilité, ils peuvent aussi avoir une influence néfaste sur le moral des utilisateurs.

Twitter, Facebook, Instagram... Depuis plusieurs années maintenant, les réseaux sociaux ont débarqué dans nos vies, et nombreuses sont les personnes qui ne peuvent plus - et ne veulent plus ! - s'en passer. Toutefois, leur utilisation peut parfois avoir de sombres conséquences sur la santé mentale des utilisateurs.

Les dangers de la course aux "j'aime"

Il y a plusieurs critiques à faire aux réseaux sociaux : outre leur côté addictif, qui pousse les utilisateurs à vérifier sans cesse leurs notifications, les nouveaux postes sous peine d'avoir loupé quelque chose, leur utilisation tient vite du concours de popularité. C'est à celui ou à celle qui aura le plus d'abonnés, le plus de "j'aime", les photos les plus stylées, les posts les plus populaires... Autant de facteurs qui peuvent nuire à la santé mentale des internautes, et en particulier des plus jeunes, particulièrement sensibles à l'approbation sociale et prompts à la jalousie.

Harcèlement, insultes... Quand les réseaux sociaux vont trop loin

L'anonymat sur les réseaux sociaux fait qu'il est facile pour tout le monde et n'importe qui de tenir des propos blessants, insultants. Caché(e) derrière un pseudo anonyme, il est facile de prendre une personne pour cible en pensant qu'il n'y aura pas de conséquences, et les cas de harcèlement en ligne via les réseaux sociaux sont malheureusement nombreux. Mais pour rappel, cette pratique est illégale, et l'anonymat total n'est jamais garanti. Grâce aux adresses IP des utilisateurs, ces derniers peuvent toujours être retrouvés et punis pour leurs actes.

Un lien utile en période de pandémie

La situation actuelle du monde n'est pourtant pas à négliger. Alors que les confinements et les couvre-feux s'enchaînent en France comme à travers le monde, les réseaux sociaux représentent un outil essentiel pour garder le contact avec nos proches, à distance et en respectant les consignes du gouvernement. Que ce soit via une photo publiée sur Instagram, un message envoyé via Facebook ou un simple tweet, il est facile de se tenir au courant de la santé et de l'état de nos proches, mais aussi de répandre les nouvelles à un plus grand nombre en quelques clics seulement.

Les réseaux sociaux : de vraies communautés

Et puis, il ne faut pas négliger l'aspect fortement positif des réseaux sociaux. Ces derniers permettent à des communautés de se créer, de se retrouver autour de passions communes, comme pouvaient le faire les fan-clubs il y a encore quelques années. Mais ce n'est pas tout : les réseaux sociaux servent également de base à de nombreuses initiatives de bienfaisances : levées de fonds, transmission de messages de soutien... Ils sont donc loin d'être totalement négatifs. Rappelez-vous : au même titre qu'un couteau, les réseaux sociaux ne sont ni positifs, ni négatifs. Ils ne sont qu'un outil, et tout dépend de l'usage qui en sera fait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.