Que promet l'application StopCovid ?

Chargement en cours
L'application StopCovid a pour but de briser les chaînes de contamination au coronavirus.
L'application StopCovid a pour but de briser les chaînes de contamination au coronavirus.
1/2
© Adobe Stock, Antonioguillem

Lancée le 2 juin 2020, l'application mobile StopCovid a été déployée par le gouvernement français dans le cadre de la pandémie de Covid-19, afin d'éviter une deuxième vague en stoppant les chaînes de contamination. Comment fonctionne-t-elle ?

À quoi sert l'application StopCovid ?

En chantier depuis deux mois et sujette à de vifs débats, l'application StopCovid est désormais disponible en téléchargement à l'heure où la France a entamé la deuxième phase de son déconfinement. Son but : permettre aux Français de savoir s'ils ont croisé une personne infectée par le coronavirus (dans un lieu public, dans les transports en commun, au travail...). Si tel est le cas, l'utilisateur est invité à rester chez soi afin de n'infecter personne et à contacter un médecin. Les autorités espèrent ainsi casser les chaînes de contamination, tout en prenant les malades en charge plus rapidement puisque le trajet du virus aura déjà été connu.

Comment ça fonctionne ?

L'application StopCovid utilise la technologie Bluetooth, moins intrusive et moins gourmande en énergie que le signal GPS. Lors de son lancement, après avoir accepté les conditions d'utilisation, la mention "Activé" s'affiche sur l'écran (Le bouton "Je désactive StopCovid" est aussi proposé pour ceux qui le souhaitent). Ensuite, l'application fonctionne en continu en arrière-plan et l'utilisateur n'a plus qu'à penser à prendre son smartphone lors de ses déplacements. StopCovid détecte alors les profils des utilisateurs se situant à moins d'un mètre de lui pendant plus de 15 minutes, le seuil déterminé par les experts pour considérer qu'il existe un risque de contamination. Si un utilisateur se déclare positif au coronavirus au sein de l'application, toutes les personnes qu'il a croisées durant les 14 derniers jours reçoivent une alerte leur indiquant la procédure à suivre (test, isolement...). Le succès de StopCovid dépend donc de son nombre d'utilisateurs : plus l'application sera utilisée par un grand nombre de personnes et plus elle fonctionnera efficacement.

Pourquoi l'application a-t-elle été critiquée ?

Avant son lancement, l'application StopCovid a fait l'objet de nombreux débats, inquiétudes et rumeurs, en particulier en ce qui concerne la protection de la vie privée. Cependant, elle ne peut ni connaître les déplacements d'un utilisateur ni savoir son identité. StopCovid n'utilise pas les données GPS, génère seulement des pseudonymes et ne partage avec personne, pas même avec les autorités, une liste de personnes diagnostiquées positives. Dans un souci de transparence, les codes sources de l'application ont été rendus publiques, ce qui permettra par ailleurs de les améliorer. À noter également que l'utilisation de StopCovid se fait sur la base du volontariat, qu'il est possible de la désinstaller à tout moment, que toutes les données sont supprimées au bout de 15 jours (lorsqu'elles ne sont plus pertinentes d'un point de vue épidémiologique) et que l'application sera supprimée une fois la crise sanitaire passée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.