Fake news : 5 outils pour mieux les débusquer

Chargement en cours
Donald Trump qui a popularisé le terme de Fake News a lui-même été épinglé par Twitter et Facebook pour la diffusion d'une information non vérifiée. (Donald Trump à Kenosha, le 31 août 2020)
Donald Trump qui a popularisé le terme de Fake News a lui-même été épinglé par Twitter et Facebook pour la diffusion d'une information non vérifiée. (Donald Trump à Kenosha, le 31 août 2020)
1/2
© BestImage, Action Press / Bestimage

Les réseaux sociaux et le web sont la porte ouverte aux fausses informations non vérifiées. Parce qu'il n'est pas toujours évident de démêler le vrai du faux, il existe des outils pour débusquer les fake news. En voici 5.

Une fake news est une information fausse diffusée de façon inconsciente ou sciemment pour influencer une opinion, tromper un auditoire, manipuler le public. Si les fake news ont toujours existé, le phénomène s'est accentué avec l'omniprésence d'Internet et s'est clairement accéléré ces dernières années, depuis l'élection présidentielle américaine dont est sorti vainqueur Donald Trump.

Le problème, c'est que les fausses informations sont partout et il n'est pas évident de les repérer. Facebook, Twitter, Google News ne sont pas épargnés, pire, ils sont une vitrine de choix pour la diffusion en masse de fake news. Pointés du doigt un temps pour leur manque d'investissement dans la lutte contre les fake news, les géants du web ont lancé une contre-attaque en pénalisant les comptes, médias, individus propageant de fausses informations non vérifiées. De leur côté, les institutions, les médias d'informations, les associations... ont mis en place des dispositifs pour vérifier les rumeurs, données sans source, et autres informations douteuses circulant en ligne.

Hoaxbuster, le vétéran

L'un des pionniers en matière de lutte contre la désinformation sur le web, Hoaxbuster est un vétéran. Depuis des années, la plateforme collaborative traque les bobards et autres rumeurs qui circulent en ligne. Covid, politique, environnement, société, sciences... Rien n'échappe à ces défenseurs de la vérité. Un moteur de recherche permet de vérifier des rumeurs entendues.

www.hoaxbuster.com

Decodex, source fiable ou non ?

Le Decodex est un service en ligne proposé par le journal Le Monde. Il permet en entrant simplement l'url d'un site de vérifier sa fiabilité en matière d'informations. Le plus ? Vous pouvez télécharger un plug-in pour votre navigateur qui checke automatiquement et en temps réel la fiabilité des sites sur lesquels vous surfez.

www.lemonde.fr/verification

Factuel, une équipe mondiale

Le blog de l'AFP (Agence France-Presse) vise lui aussi à lutter contre les fausses informations propagées en ligne. Un service d'enquêtes qui traque le mensonge dans tous les domaines. Les infos sont disponibles en quatre langues. La force de Factuel ? Des journalistes et correspondants de terrain présents dans 151 pays à travers le monde.

https://factuel.afp.com/

InVid, In Video Veritas

InVid est un outil permettant de vérifier la véracité d'une vidéo, de voir si elle n'a pas été extraite de son contexte afin de tromper l'auditoire. InVid s'adresse avant tout aux journalistes qui souhaitent vérifier l'origine des vidéos circulants sur les réseaux sociaux, mais tout le monde peut télécharger le plug-in et partir à la recherche de vidéos fake ou manipulées.

www.invid-project.eu

Vrai ou fake, le fact-checking du service public

Vrai ou Faux est la plateforme de vérification de fake news de l'audiovisuel public regroupant Arte, l'Institut national de l'audiovisuel, France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 MONDE. Sur son site, FranceInfo lutte contre la désinformation en vérifiant les rumeurs les plus folles comme les questionnements en lien avec l'actu de ses auditeurs.

www.francetvinfo.fr/vrai-ou-fake/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.