Comment lutter contre les spams ?

Chargement en cours
Presque toutes les boîtes mails possèdent un filtre anti-spam.
Presque toutes les boîtes mails possèdent un filtre anti-spam.
1/2
© Adobe Stock, Kaspars Grinvalds

Vous possédez une boîte mail, qu'elle soit professionnelle ou personnelle ? Il y a fort à parier que le dossier "spam" contienne des dizaines et des dizaines de messages. Les courriels indésirables sont un véritable fléau, mais heureusement, il est possible de lutter contre ce phénomène. Il suffit d'adopter de bonnes pratiques au plus vite.

"Spam", c'est le dossier de votre boîte mail que vous regardez lorsque vous attendez un email, et que celui-ci n'arrive pas. Si des courriels arrivent parfois dans cette partie par accident, le plus souvent, ce dossier est rempli de messages indésirables, des newsletters inutiles, de publicités non-sollicitées, en passant par des tentatives de pishing, ces mails frauduleux qui permettent d'obtenir de l'argent ou des données personnelles. Ces messages contiennent bien souvent des virus informatiques qui peuvent infecter votre ordinateur, et pirater vos données personnelles. D'où l'importance d'adopter une véritable stratégie pour lutter contre ce phénomène.

Le filtre anti-spam, une barrière efficace

De nos jours, la quasi-totalité des boîtes mails - que ces dernières aient été créées via des plateformes à l'image de Gmail ou Hotmail, ou qu'elles soient liées à un fournisseur d'accès - possèdent un filtre anti-spam. Celui-ci permet de faire un premier tri entre les vrais courriels et ceux qui peuvent être dangereux. Toutefois, ce filtre n'est pas fiable à 100%, c'est-à-dire que, parfois, des emails "sains" peuvent terminer dans le dossier spam, tandis que des courriels piégés peuvent atterrir dans la partie principale de votre boîte mail.

Pour renforcer l'efficacité de ce filtre anti-spam, à vous de faire le travail. Si un message se retrouve par erreur dans le dossier courrier indésirable, il vous suffit de le transférer vers votre boîte mail principale pour que son expéditeur soit enregistré comme étant sécurisé. En revanche, si vous recevez un email indésirable non détecté par le filtre, à vous de cliquer sur le bouton "courrier indésirable", qui prend généralement la forme d'un point d'exclamation, pour que cet expéditeur soit bloqué.

Par ailleurs, le gouvernement est engagé auprès de l'association Signal Spam, qui propose aux internautes de signaler les spams reçus afin de les identifier, et de mettre en oeuvre des actions de contrôle ou des actions répressives ciblées, au niveau national ou international.

Attention à la façon dont vous utilisez votre adresse email

Pour renforcer la protection de votre adresse mail, commencez par éviter d'utiliser cette dernière à tort et à travers en vous inscrivant sur des sites "risqués". En première ligne, les sites pornographiques liés à des pop-up ou publicités indésirables en ligne, et qui sont souvent une cible privilégiée des pirates, mais aussi certains sites de e-commerce non-sécurisés, les forums ou encore les blogs. Ces derniers sont souvent épluchés par les spammeurs pour faire le plein d'adresses email... Et donc de potentielles victimes.

Autre solution ? De nombreuses personnes possèdent une adresse email "secondaire", qu'elles n'utilisent que pour se connecter à tous ces sites non-sécurisés. Un bon moyen d'éviter de polluer son adresse mail principale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.