Sororité : pourquoi la solidarité entre femmes est primordiale ?

Chargement en cours
Entre femmes, l'union fait la force.
Entre femmes, l'union fait la force.
1/2
© iStock, dusanpetkovic

2020 ne fera pas exception. Comme chaque année, force est de constater que l'égalité entre les hommes et les femmes n'est toujours pas respectée, que ce soit en terme de salaires, d'attentes ou de comportement. Pour améliorer la situation, les féministes poursuivent leur lutte. Et pour cela, elles ont besoin du soutien de toutes les femmes. Une sororité essentielle pour faire avancer les choses.

Lorsque l'on évoque le mot "sororité", difficile de ne pas repenser à Ségolène Royal qui, à l'époque de sa campagne pour la présidence de la République, voulait l'ajouter à la devise française "Liberté, égalité, fraternité". À l'époque, l'idée avait avant tout été une source de moqueries envers la femme politique, mais depuis, le principe de la solidarité féminine a fait son chemin et les femmes s'unissent de plus en plus pour lutter contre les inégalités dont elles sont victimes.

Les femmes sont dans la rue

Il faut dire que les causes sont nombreuses pour pousser les femmes à s'unir. Au cours de ces dernières années, plusieurs manifestations et mouvements principalement portés par la gent féminine se sont illustrés, en France comme à l'étranger. #MeToo et Balance ton porc en sont des exemples concrets, les femmes s'unissant pour dénoncer les violences et agressions sexuelles, ainsi que le harcèlement de rue dont elles sont victimes au quotidien.

Mais, en 2019, les femmes ont également marché pour leur vie, et le droit de disposer de leur corps : des manifestations pour que le droit à l'IVG reste d'actualité, en faveur de la PMA et de la GPA pour toutes et tous, et pas seulement pour les couples hétérosexuels. Sans oublier les manifestations "Nous toutes", contre les violences conjugales et les violences sexistes. Chacun de ces événements a vu des milliers de femmes rassemblées main dans la main et plus décidées que jamais à ne pas se laisser faire.

Une union contre les inégalités

Les choses ont beau s'améliorer, l'égalité hommes-femmes n'est toujours pas d'actualité, et les salaires de la gent féminine restent toujours nettement inférieurs à ceux des hommes. Il en va d'ailleurs de même pour la parité. Que ce soit dans les grandes institutions comme dans les petites entreprises, les postes à responsabilités restent majoritairement confiés à des hommes, et les femmes peinent toujours à faire entendre leurs voix face à leurs homologues masculins.

Pour un féminisme qui rassemble

Critiqué par certains et certaines car jugé trop radical, le mouvement féministe permet de pouvoir prétendre à cet adage : l'union fait la force. L'entraide entre les femmes a toujours été un véritable tremplin pour elles, que ce soit dans leur vie personnelle ou dans le monde du travail. Mais, comme le rappellent régulièrement les différentes associations, le but du féminisme est avant tout de rassembler les femmes. Et ce, quelles que soient les origines et les croyances, la sexualité ou encore la profession des concernées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.