Signification des prénoms : comment est-elle définie ?

Chargement en cours
Pour connaître la signification d'un prénom, regardez son étymologie.
Pour connaître la signification d'un prénom, regardez son étymologie.
1/2
© Adobe Stock, Jérôme Rommé

Lorsqu'ils choisissent le prénom de leur enfant, les parents prennent plusieurs critères en compte. Ils étudient ainsi sa sonorité, la façon dont il se mariera avec le nom de famille ou encore sa signification. Concernant cette dernière, comment est-elle déterminée ? Explications.

Des prénoms venant du latin, de l'hébreu ou du grec

Parce qu'il fallait bien se désigner, s'interpeller, communiquer, les Hommes se sont mis à se donner des prénoms dès qu'ils ont su maîtriser le langage. Ceux-ci étaient établis en fonction d'une particularité physique, d'un trait de caractère, du métier ou encore du lieu d'habitation de la personne. Au cours des siècles, les mots se sont transformés, la langue parlée dans le pays a évolué, à tel point qu'il est souvent difficile de reconnaître le sens originel d'un prénom.

Pourtant, on retrouve encore de nombreux prénoms issus de l'Antiquité. Pour connaître leur signification, il faut se plonger dans leur étymologie. Cette dernière est très souvent latine, grecque ou hébraïque. Ainsi, Nicolas provient des racines grecques "nikê" et "laos" qui signifient respectivement "victoire" et "peuple". Sabine vient du latin et fait référence au peuple des Sabins, tandis qu'Adam provient de l'hébreu "adama" qui signifie "terre".

De nouvelles influences au cours des siècles

La majorité des prénoms portés aujourd'hui sont liés à l'histoire du pays. Par exemple, lors de la colonisation romaine, beaucoup de Gaulois ont ajouté un qualificatif latin à leur prénom celte. Ensuite, le christianisme a favorisé l'utilisation de prénoms latins, hébraïques ou grecs, puis les invasions "barbares" ont apporté d'autres prénoms comme Berthe, Clovis ou Mathilde. Sont arrivés, plus tard, les prénoms anglais ou arabe. Ces derniers ont souvent une connotation religieuse mais d'autres sont antérieurs à la religion musulmane à l'image de Yasmina, dérivé de "jasmin".

Une étymologie parfois incertaine

Si vous voulez savoir la signification d'un prénom d'aujourd'hui, il faut donc bien souvent remonter le fil des siècles pour connaître son étymologie. Une petite recherche sur Internet ou dans un livre des prénoms vous donnera la réponse à votre question. Néanmoins, le sens originel de certains prénoms a fini par devenir flou. Concernant le prénom Coralie par exemple, une hypothèse indique qu'il viendrait du grec, une autre de l'anglais, une autre encore qu'il s'agirait d'un prénom celte. Difficile dans ce cas de trouver sa véritable signification. Par ailleurs, certains prénoms ont fini par être tronqués ou assemblés. De quoi brouiller les pistes !

Ces prénoms qui n'ont pas de signification

Avant l'année 1993, en France, les parents étaient tenus de choisir le prénom de leur enfant dans divers calendriers ou parmi les personnages de l'Histoire antique. Puis, une nouvelle loi est venue assouplir ce règlement. Aujourd'hui, il est possible de donner n'importe quel prénom à son enfant sauf si le procureur de la République estime qu'il est contraire à son "intérêt". Les parents peuvent donc choisir un prénom totalement inventé, formé d'une suite de syllabes nouvelles. Le prénom peut donc n'avoir aucun signification si les syllabes ont été choisies pour leurs sonorités, ou bien une signification propre à l'histoire familiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.