Remariage : comment éviter les erreurs ?

Chargement en cours
Plus de 25% des mariages sont en réalité des remariages.
Plus de 25% des mariages sont en réalité des remariages.
1/2
© Adobe Stock, Viktar Vysotski

En moyenne, 45% des mariages finissent par un divorce. C'est une réalité dont il faut avoir conscience : toutes les histoires d'amour, même les plus belles, ne sont pas toujours faites pour durer, et cela ne doit pas vous empêcher de refaire votre vie. Vous avez décidé de vous remarier ? Bravo ! Mais attention à ne pas tomber dans les mêmes écueils que lors de votre première union.

Si l'amour éternel existe encore, toutes les histoires d'amour ne sont pas infinies. Les divorces font partie de la vie de nombreuses personnes, puisque près d'un mariage sur deux se solde par une séparation. Mais ces ruptures, aussi douloureuses soient-elles, doivent vous permettre d'apprendre de vos erreurs pour ne pas retomber dans les mêmes travers lors de vos prochaines relations. En particulier si vous décidez de vous remarier.

Erreur n°1 : avoir un ex omniprésent

C'est une réalité : votre ex-compagne ou ex-compagnon a marqué votre vie, que ce soit en bien ou en mal. Vous avez vécu de nombreuses choses, positives comme négatives. Peut-être avez-vous eu des enfants ensemble ? Acheté une maison ? Êtes partis au bout du monde ? Personne ne vous demande d'oublier tout cela. En revanche, il serait plus délicat de votre part d'éviter d'évoquer votre ex-femme ou votre ex-mari à tout bout de champ devant la nouvelle personne qui partage votre vie, pour ne pas créer de jalousie. Personne n'a envie d'être perpétuellement à un fantôme du passé. Mentionner votre ex quand la situation l'exige, ou pour une anecdote de temps en temps ? Pas de problème. Parler d'elle ou de lui au quotidien, même pour le critiquer ? Mauvaise idée.

Erreur n°2 : vouloir que tout le monde aime votre nouveau partenaire tout de suite

Au cours de votre premier mariage, vos proches ont probablement eu le temps de s'attacher à votre ex. Votre famille l'aimait beaucoup, vos amis étaient devenus ses amis, et vice-versa. Personne ne niera que la rupture a été le plus difficile pour vous, mais d'autres personnes de votre entourage peuvent aussi mal l'avoir vécu, et donc avoir du mal à accepter votre nouveau ou nouvelle partenaire, en particulier si les choses vont à toute vitesse. Accepter quelqu'un prend du temps, alors ne forcez pas la main à vos proches. Promis, eux aussi finiront par adorer la nouvelle personne qui partage votre vie et fait votre bonheur.

Erreur n°3 : dire oui sans réfléchir

Pas facile d'être seul(e) après un premier mariage, une vie à deux. Après un divorce, les craintes sont nombreuses : il est possible d'avoir peur de finir sa vie célibataire, de ne plus plaire, de plus savoir séduire, ou d'avoir du mal à trouver quelqu'un qui accepte une personne divorcée ou qui a déjà des enfants. Sortez-vous ces idées de la tête ! Aujourd'hui, les divorces sont monnaie courante, suffisamment pour que les personnes qui valent le coup ne vous jugent pas sur votre passé, et plus de 25% des mariages célébrés chaque année sont en réalité des remariages pour au moins l'un des conjoints. Mais ce n'est pas une raison pour foncer tête baissée. Prenez le temps d'apprendre à connaître la personne, faites le point pour savoir si vous avez vraiment envie de construire quelque chose ensemble. C'est essentiel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.