Recensement : à quoi ça sert ?

Chargement en cours
L'agent recenseur prévient de son passage par voie postale. Il doit vous montrer sa carte tricolore signée par le maire.
L'agent recenseur prévient de son passage par voie postale. Il doit vous montrer sa carte tricolore signée par le maire.
1/2
© iStock, sturti

Le recensement de la population 2020 a pris fin en France métropolitaine le 15 février dernier (il durera jusqu'à la fin du mois aux Antilles, en Guyane et à la Réunion). Une opération de grande ampleur qui ne sert pas seulement à connaître le nombre d'habitants...

Ces dernières semaines, peut-être avez-vous croisé un ou plusieurs agents recenseurs dans votre ville, ou même répondu à leurs questions. Que vous ayez déjà participé ou non au recensement, vous vous demandez probablement quel est son but. Éléments de réponse.

Quand et où se déroule le recensement ?

Chaque année, seulement une partie de la population est concernée par le recensement. Ainsi, courant janvier et février 2020, les agents recenseurs ont été déployés dans les 7 000 communes de moins de 10 000 habitants, en France métropolitaine ainsi que dans les Antilles, en Guyane et à La Réunion. Dans ces villes, le recensement a lieu tous les 5 ans.

Cela a également été le cas dans les communes de 10 000 habitants ou plus, mais, cette fois, à une échelle plus réduite puisque seulement 8% de la population est recensée.

Est-ce obligatoire et confidentiel ?

C'est une question qui revient souvent dans la bouches des habitants. Sachez que vous ne pouvez pas refuser de participer à cette enquête menée par l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques). "La réponse aux questionnaires du recensement est obligatoire", précise le site Service-Public.fr.

En revanche, rassurez-vous : aucun frais n'est de mise et "toutes les statistiques produites étant anonymes", "les réponses aux questions sont confidentielles", qu'elles aient été communiquées sur le questionnaire papier qui vous a été remis ou sur celui disponible directement sur Internet . Agents recenseurs et personnel exploitant les résultats sont en effet tenus au secret professionnel. "Ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal", précise le site Service-Public.fr. À noter : l'agent recenseur doit vous montrer une carte tricolore signée par le maire, prenez donc garde aux arnaques.

Mais alors, à quoi servent les données récoltées ?

Selon l'INSEE, répondre à l'enquête de recensement est "un acte simple, un geste civique utile à tous". Et pour cause, après la certification de la collecte des questionnaires par les maires de France, les données et résultats sont utilisés pour diverses raisons et projets :

L'objectif premier est , bien entendu, de savoir combien de personnes vivent en France et d'établir la population officielle de chaque commune. Ainsi, le précédent recensement a permis à l'INSEE de conclure que la France comptait au 1er janvier 2020 67 millions d'habitant (soit une augmentation de 0,3% en un an). L'occasion aussi de mieux connaître la population sous différents prismes : âge, profession, moyens de transport utilisés, état civil, conditions de logement...

Le recensement est également utile pour définir et fixer les moyens de fonctionnement des communes : plus concrètement, les résultats permettent de savoir quel budget doit allouer l'État aux villes, mais également de déterminer le nombre d'élus au conseil municipal ou encore le mode de scrutin qui s'impose (découpage des circonscriptions électorales). Plus généralement, les politiques publiques nationales se basent sur les données collectées.

Enfin, les résultats obtenus à l'issu du recensement permettent de "décider des services, des équipements collectifs et des programmes de rénovation" au sein des communes, précise l'INSEE. Cela peut impliquer, si besoin, la construction d'hôpitaux, d'écoles ou encore de maisons de retraites, et de mieux adapter le parc de logements. De même, des nouveaux réseaux routiers peuvent être envisagés tout comme l'ouverture de commerces adaptés à la population.

Le recensement est donc utile à la fois pour l'État, pour les communes mais aussi et surtout pour les Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.