Qu'avez-vous vraiment le droit de faire à la plage ?

Chargement en cours
Envie de prendre l'apéritif à la plage ou de faire un barbecue ? Sachez que ce n'est pas autorisé partout.
Envie de prendre l'apéritif à la plage ou de faire un barbecue ? Sachez que ce n'est pas autorisé partout.
1/2
© Adobe Stock, ivanko80

Émilie Nougué

Nul n'est censé ignorer la loi... y compris en vacances ! Alors que la canicule bat son plein et que les vacanciers se ruent sur le littoral pour retrouver un peu de fraîcheur, il est temps de rappeler ce qu'il est autorisé de faire, ou pas, quand on est à la plage.

Peut-on se baigner où on veut ?

Si vous trouvez un endroit qui semble propice à la baignade, et même si l'eau vous paraît calme, vérifiez d'abord que la baignade y est autorisée avant de piquer une tête. Nagez toujours dans les zones surveillées et jamais dans une zone interdite ou signalée dangereuse grâce au drapeau rouge dressé par les sauveteurs. Dans le cas contraire, en plus d'adopter une attitude dangereuse, vous vous exposez à une amende de 38 euros.

Peut-on boire de l'alcool, fumer ou faire un barbecue ?

Afin d'éviter la prolifération de mégots dans le sable, de plus en plus de municipalités interdisent de fumer sur leurs plages. Durant l'été 2018, on comptait ainsi une cinquantaine de plages sans tabac. S'il n'existe aucune restriction sur votre lieu de baignade, pensez à prendre un cendrier de poche pour préserver le littoral.

Vous avez envie de boire quelques bières sur le sable ou d'allumer un barbecue ? C'est possible, sauf si un panneau vous indique le contraire. Le fait d'utiliser un barbecue portatif ou de faire un feu de bois malgré une interdiction vous expose à une amende de 38 euros. Concernant l'alcool, l'ivresse sur la voie publique (passible de 150 euros d'amende) est aussi punissable à la plage.

Nos amies les bêtes sont-elles acceptées ?

Là encore, regardez les panneaux d'interdiction placés en évidence à l'entrée des plages. Car pour des questions de sécurité et d'hygiène, les chiens sont très rarement acceptés sur le sable. Dans certains lieux, ils ne le sont que dans des espaces réservés ou bien à des horaires précis, en début de matinée ou en soirée. Le non respect des règles fixées par la municipalité vous expose là aussi à une amende qui peut être salée si vous oubliez de ramasser les déjections de votre animal. À noter : certaines villes interdisent la présence de chiens sur les plages en été mais sont plus tolérantes en hiver, lorsque les vacanciers sont partis.

Peut-on ramasser du sable ou des coquillages ?

Si ramasser un peu de sable, des galets ou des coquillages sur votre lieu de vacances peut vous sembler inoffensif, cela contribue en réalité à fragiliser les paysages du littoral et leur écosystème. C'est pourquoi, en France, la pratique fait l'objet d'une réglementation bien précise et est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 euros (article L321-8 du Code de l'environnement). Cette loi s'applique cependant peu aux particuliers et visent surtout les "marchands de sable", qui font de la revente sur Internet. Il n'existe aucune législation concernant le bois flotté ou encore les os de seiche, considérés comme des débris d'origine naturelle rejetés par la mer.

Peut-on dormir sur la plage ?

Vous avez envie de passer votre nuit à la plage bercée par le bruit des vagues ? Sachez que vous en avez le droit, mais uniquement si vous dormez à la belle étoile. En effet, sortir la tente s'apparente à du camping sauvage, ce qui est interdit par la loi. Pensez donc à prendre de nombreuses couvertures avec vous car vous risquez d'avoir froid !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.