Pourquoi avons-nous autant besoin de consommer ?

Chargement en cours
La consommation est souvent un moyen de prouver sa richesse.
La consommation est souvent un moyen de prouver sa richesse.
1/2
© Adobe Stock, Mediteraneo

Dépenser, dépenser, encore dépenser... Les Français, comme les habitants de nombreux autres pays, sont connus pour leur consumérisme exacerbé, leur volonté d'avoir toujours plus de possession. Mais pourquoi avons-nous le besoin de temps consommer, au juste ? Une question qui mérite réflexion.

Je consomme donc je suis

La consommation a toujours été une façon de montrer une certaine forme de pouvoir par l'argent, et cela se ressent dès l'enfance. Le dernier vêtement, le dernier jeu à la mode sont vécus comme des rites de passage pour mieux se faire accepter d'une communauté : il faut pouvoir prouver que l'on a les moyens de s'offrir ce qu'il y a de mieux pour démontrer d'une forme de valeur.

D'ailleurs, n'est-ce pas la raison pour laquelle les hautes études et l'intelligence sont souvent encouragées ? Il faut bien travailler à l'école, pour avoir un bon métier, qui rapporte suffisamment d'argent pour pouvoir s'offrir ce que l'on veut. À contrario, les personnes qui ne possèdent que des moyens limités sont souvent prises en pitié, mais aussi considérées comme inférieures. Consommer, c'est prouver que l'on en possède les moyens, et donc prouver une certaine richesse économique.

Un bon moyen de se récompenser

Les files d'attentes devant les premiers magasins à réouvrir après le confinement, le boom des achats en ligne alors que les commerces étaient fermés... Tout cela a bien prouvé les envies des consommateurs, pressés de retrouver leurs habitudes de consommation. Mais pourquoi cette hâte ? Pour se féliciter d'avoir tenu le coup pendant une période difficile, tout simplement.

Les biens, qu'il s'agisse d'objets physiques comme un vêtement ou un élément de décoration par exemple, ou les achats "immatériels" comme un voyage sont souvent utilisés comme une récompense. Et ce, que ce soit après un challenge personnel ou professionnel, pour se féliciter d'une réussite ou pour se remonter le moral après un échec. Sauf qu'à défaut d'une médaille, les consommateurs préfèrent se faire plaisir avec quelque chose qui leur faisait véritablement envie.

Consommer moins, mais consommer mieux

Toutefois, depuis quelques années, force est de constater que les habitudes de consommations commencent à évoluer. Et ce, notamment par soucis écologique aussi bien qu'économique. De plus en plus de personnes préfèrent en effet acheter un produit de qualité, qui coûtera certes un peu plus cher sur le coup, mais qui sera plus rentable dans la durée. Un investissement, en somme.

D'ailleurs, le boom du vintage et le retour en puissance des brocantes en est la preuve : les objets et vêtements du passé, réputés pour leur solidité, sont de nouveau plébiscités par des acheteuses et des acheteurs qui en ont assez de l'obsolescence programmée des nouvelles technologies, mais aussi des vêtements de prêt à porté à bas prix, fabriqués dans des conditions peu reluisantes à l'autre bout du monde. Made in France, seconde main, éco-responsabilité... Ces termes deviennent les nouveaux critères d'achats de plus en plus de consommateurs. Une belle preuve d'évolution dont on ne peut que se féliciter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.