Pédagogie Montessori : les raisons d'un tel succès

Chargement en cours
Depuis quelques années maintenant, la pédagogie Montessori séduit de plus en plus de parents.
Depuis quelques années maintenant, la pédagogie Montessori séduit de plus en plus de parents.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio

De plus en plus de parents sont séduits par la méthode Montessori, initiée par la pédagogue italienne du même nom. Pourquoi un tel engouement se joue autour de cette pédagogie différente de l'enseignement traditionnel ?

La pédagogie Montessori se base sur les observations de Maria Montessori (1870-1952), médecin et pédagogue italienne à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, qu'elle expérimente à Rome en 1907. De cela découle un livre "La pédagogie scientifique", toujours disponible à l'achat. Ses travaux se traduisent en une méthode d'éducation alternative, et visent à stimuler la curiosité et le plaisir d'explorer, de comprendre. "L'éducation Montessori invite l'enfant à explorer sans se heurter à l'échec, augmentant sa confiance en lui et son estime de lui-même. Elle tend à favoriser les phénomènes de l'attention et de la concentration. Ainsi il acquiert un niveau d'ordre intérieur qui structure ses mouvements et sa pensée, mais aussi et surtout il lui permet d'être libre et indépendant. Trois concepts essentiels et interdépendants sont établis comme mode de fonctionnement au sein de chaque école Montessori : la liberté, le respect des autres et la solidarité", développe l'école Montessori la Baleine.

Une pédagogie alternative en vogue

Depuis quelques années maintenant, cette pédagogie séduit de plus en plus de parents. Écoles privées, coffrets, livres d'activités, nombreuses sont les déclinaisons proposées pour appliquer la méthode. Le principal axe de cette méthode est d'offrir aux enfants une liberté qu'ils n'auraient pas avec une pédagogie traditionnelle en fonctionnant avec la liberté de mouvement et de travail des enfants. Le but ? Que chaque petit avance à son rythme en choisissant ses activités. Avec ce mode d'éducation, les enfants seraient capables de mieux manifester leurs difficultés et leurs forces aux adultes.

Concrètement, "la grande caractéristique des classes montessoriennes réside dans l'usage d'un 'matériel' spécifique, qui va des mathématiques à la vie pratique, en passant par le langage ou l'éducation des sens. Le principe est de toujours rendre concrets les savoirs : l'enfant manipule avant de passer à l'abstraction. L'enfant 'vit' les savoirs avant de les intellectualiser", explique Ouest-France. Attention toutefois car "différentes offres surfent sur l'effet de mode et sur le fait qu'il n'existe pas de 'label' montessorien", ajoute le journal.

À ce jour, de plus en plus d'enseignants et de parents privilégient une éducation positive dans laquelle l'enfant s'occupera de lui-même. Comme Maria Montessori l'avait déclaré : "L'enfant est un être autodidacte, capable d'apprendre par lui-même et d'agir de façon autonome, dans un univers pensé pour lui." Les enfants sont toujours fiers de réussir quelque chose par eux-mêmes, et cette méthode penche dans ce sens. La Croix indique que plusieurs études de cette méthode ont été conduites aux États-Unis et les résultats précisent que "les élèves passés par cet enseignement obtiennent de meilleurs résultats lors d'évaluation de leurs capacités scolaires mais aussi sociales".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.