Les vacances de la Toussaint sont-elles trop longues ?

Chargement en cours
Depuis 2012, les élèves peuvent profiter de deux semaines de vacances à la Toussaint.
Depuis 2012, les élèves peuvent profiter de deux semaines de vacances à la Toussaint.
1/2
© Adobe Stock, Syda Productions

Émilie Nougué

L'intérêt de ces deux semaines de vacances programmées deux mois après la rentrée scolaire fait débat auprès des Français. Faut-il les raccourcir ?

Le 28 août 2017 sur BFM TV, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, relançait l'idée de réduire la durée des vacances de la Toussaint. Passées de 10 jours à deux semaines en 2012, elles étaient selon lui"un peu longues". Et le ministre ajoutait avoir "constaté que c'était un facteur de décrochage pour certains élèves au cours du premier trimestre". Malgré tout, en 2018, ces vacances n'ont pas été raccourcies et courent du samedi 20 octobre au dimanche 4 novembre.

Pourquoi ont-elles été allongées ?

Il s'agissait d'une volonté du CSE, le Conseil supérieur de l'éducation, cette instance rassemblant tous les acteurs de l'école. "Le CSE souhaite des rythmes réguliers et équilibrés tout au long de l'année avec une cadence (de) 7 semaines d'école et (de) 2 semaines de vacances", avait-il écrit à la suite d'un vote effectué le 8 juin 2012. La première mesure proposée, l'allongement des vacances de la Toussaint dès la rentrée 2012, avait été acceptée par Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation de l'époque. Ceci afin de "permettre un véritable repos au cours du premier trimestre, dont la longueur est préjudiciable à l'attention des élèves", avait-il fait savoir dans un communiqué.

Les Français divisés

Les propos de Jean-Michel Blanquer en 2017, juste avant la rentrée scolaire, ont logiquement fait bondir les membres du CSE, pour lesquels cette réforme a "été l'aboutissement d'une revendication portée depuis de nombreuses années", comme le rappelait à l'époque Stéphane Crochet, le secrétaire général du syndicat SE-Unsa. Et d'ajouter : "Les chronobiologistes étaient alors à peu près unanimes sur ce point : quinze jours, c'est la durée nécessaire pour une vraie récupération."

Les Français, quant à eux, sont partagés. Selon un sondage Easyvoyage dévoilé par Le Figaro en octobre 2017, ils sont 42% à trouver que les vacances de la Toussaint sont trop rapprochées des vacances d'été. Mais 42% estiment qu'il s'agit là d'un "bon rythme pour les enfants", tandis que les 16% restants trouvent que leurs enfants sont déjà fatigués quand arrivent ces vacances.

Une durée qui a beaucoup varié

Autre problème, toujours selon ce sondage, certains parents ne parviennent pas à trouver du temps libre pour s'occuper de leurs enfants pendant les vacances d'automne. Quoiqu'il en soit, il est sans doute impossible de trouver une solution à même de satisfaire tout le monde. D'ailleurs, depuis leur création, les vacances de la Toussaint ont connu un yo-yo permanent. D'une durée de trois jours en 1965, elles sont passées à une semaine en 1978, puis à quinze jours en 1986. Un an après, et jusqu'en 1997, elles ont finalement été réduites à une semaine. Les élèves ont ensuite profité de deux semaines entre 1997 et 1999, puis à nouveau de deux, jusqu'à ce que la poire soit coupée en deux en 2003 en instaurant une durée de dix jours. C'est donc en 2012 qu'elles ont à nouveau été allongées à deux semaines. Mais jusqu'à quand ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.