Les Français ont-ils toujours un problème avec les langues étrangères ?

Chargement en cours
Le niveau en langues étrangères des étudiants français est l'un des plus bas de France.
Le niveau en langues étrangères des étudiants français est l'un des plus bas de France.
1/2
© Adobe Stock, Lumina Images

Laetitia Reboulleau

Décidément, les Français sont toujours de mauvais élèves lorsqu'il s'agit d'apprendre des langues étrangères. Contrairement à bon nombre de nos voisins européens, 75% des collégiens de fin de troisième sont incapables de s'exprimer correctement en anglais à l'oral, selon le Conseil national d'évaluation du système scolaire. Le gouvernement a décidé de se mobiliser pour faire bouger les choses.

Comparés à certains pays d'Europe comme la Suède ou le Danemark, les Français ont toujours fait figure de lanterne rouge dans l'apprentissage des langues étrangères. Et visiblement, ce n'est pas une simple réputation, puisque la synthèse du Cnesco (Conseil national d'évaluation du système scolaire) sur l'enseignement des langues vivantes, publié en avril 2019, affirme que le niveau des collégiens reste particulièrement bas lorsqu'il s'agit de s'exprimer en anglais, en allemand ou en espagnol, même si le niveau global s'améliore petit à petit au fil des années. Les chiffres sont édifiants : en moyenne, trois élèves de 3e sur quatre ne sont "pas capables de produire une langue globalement correcte".

Trop peu d'heures dédiées aux langues ?

Si dans bon nombre de pays d'Europe, les cours de langue prennent une place prépondérante dans les emplois du temps, et ce dès la primaire, ce n'est pas encore le cas en France. Les cours d'anglais en primaire ont fait leur apparition dans les années 2000, mais à l'heure actuelle, ils ne représentent qu'1h30 par semaine, puis 5h30 au collège et au lycée. Trop peu, malheureusement, pour permettre une réelle assimilation. Ce qui est dommage lorsque l'on sait que c'est pendant l'enfance qu'il est le plus simple d'apprendre une nouvelle langue.

La solution ? Commencer plus tôt, encore, selon Nathalie Mons, présidente de Cnesco. Dans l'étude, elle affirme : "Dès la maternelle, il faudrait privilégier le travail sur les sons, la musicalité des langues, avec l'écoute de chants et de comptines."

De nouvelles façons d'apprendre les langues étrangères

Cette idée de travailler sur des sons n'a rien d'anodine. Depuis de nombreuses années déjà, la musique est considérée comme un excellent moyen d'apprendre une langue étrangère de façon plus originale, plus ludique... Moins barbante, en somme, qu'à travers les pages d'un manuel scolaire et l'apprentissage des verbes irréguliers.

D'ailleurs, aujourd'hui, la démocratisation des films et surtout des séries en version originale - notamment grâce à Netflix et OCS - permettent aux plus jeunes mais aussi aux adultes de travailler les langues étrangères, sans forcément y penser. Le fait d'opter pour la VO sous-titrée plutôt que pour la VF permet de se favoriser avec la langue de façon plus conversationnelle, moins didactique.

L'avantage des séries sur ces nouvelles plateformes, c'est aussi de pouvoir entendre différentes langues. En 2018 par exemple, "La Casa de Papel" a poussé des milliers de personnes à travers le monde à reprendre l'apprentissage de l'espagnol. Et cela ne concerne d'ailleurs pas que les jeunes. Grâce aux outils culturels, qu'il s'agisse de la musique, du cinéma, des séries ou encore des jeux vidéo, toutes les tranches d'âges peuvent ainsi travailler les langues étrangères à tout moment, même si elles n'ont pas la possibilité de voyager à l'instant T. Des facteurs à ne pas négliger dans les progrès faits par les Français dans l'apprentissage des langues.

Les Français en voie d'amélioration

Car en effet, même si les Français ne sont toujours pas les meilleurs en langues, depuis une dizaine d'années, un changement d'attitude est perceptible. Les écoles font par ailleurs de nombreux efforts pour proposer des programmes plus didactiques, de nouveaux outils à leurs élèves. Un bon moyen de faire avancer les choses, à condition de continuer dans cette voie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.