Le plogging, ou quand le sport peut sauver l'environnement

Chargement en cours
Seule ou à plusieurs, le plogging permet de se maintenir en forme tout en protégeant l'environnement.
Seule ou à plusieurs, le plogging permet de se maintenir en forme tout en protégeant l'environnement.
1/2
© Adobe Stock, Rido

Faire de l'exercice tout en participant à la préservation de l'environnement, ça vous dit ? Alors, le plogging, une nouvelle pratique venue de Suède, est fait pour vous. La rédaction vous dit tout sur ce phénomène qui fait de plus en plus d'adeptes.

Le plogging, qu'est-ce que c'est ?

Tout simplement le fait de ramasser ses déchets en faisant son jogging ! Ainsi, le mot est une contraction de plocka upp ("ramasser", en suédois) et "jogging" et c'est donc en Suède que cette activité est née. Pour la pratiquer, il suffit de vous munir d'un sac poubelle avant de sortir faire votre jogging et une fois dehors de vous baisser pour ramasser tous les détritus (emballages plastiques, papiers, mégots et autres joyeusetés que certaines personnes abandonnent dans la nature) qui se trouvent sur votre chemin. Une façon des plus originales de concilier sport et protection de l'environnement.

Une appli pour les ploggeurs

Si vous pouvez, bien sûr, vous adonner au plogging seule ou accompagnée d'un ami ou membre de votre famille, sachez qu'il existe une application française qui réunit un grand nombre d'adeptes de la pratique. Nommée Run Eco Team et disponible gratuitement sur l'App Store et Google Play, elle n'était à l'origine qu'un groupe Facebook créé par Nicolas Lemonnier, un ostéopathe nantais qui a "commencé à courir pour être un papa un peu plus présentable avant la naissance de (son) fils", comme il l'expliquait dans une interview à Europe 1 en avril 2018. "Je me suis alors mis à ramasser des déchets. J'ai posté des photos sur Facebook et j'ai eu beaucoup d'interactions positives", a-t-il poursuivi.

Des soutiens de taille

Ses posts ont eu un tel succès que Nicolas a créé le fameux groupe Run Eco Team qui a vite réuni des milliers de personnes de tous horizons avides de partager des photos des déchets qu'elles avaient récoltés sur les réseaux. De quoi attirer l'attention d'un certain... Mark Zuckerberg. Ce dernier a contacté le Français pour lui proposer de réaliser un micro film sur son groupe, film que le fondateur de Facebook a lui-même partagé sur sa page à Noël 2016, donnant un énorme coup de projecteur sur cette façon simple et ludique de mettre son corps au service de l'environnement.

Aujourd'hui, l'application (qui est aussi une association) compte plus de 50 000 membres et permet de récolter environ 20 tonnes de déchets par jour. Le site de Run Eco Team indique que plus de 2 000 km ont été nettoyés par ses adeptes. En décembre 2017, Nicolas Lemonnier assurait à 20 minutes avoir même pris contact avec Emmanuel Macron pour que, lui aussi, soutienne le mouvement. C'est déjà le cas de Danièle Seignot, adjointe au maire du XIIIe arrondissement de Paris chargée des espaces verts et de la propreté qui a assisté à une sortie plogging organisée par l'association en avril dernier. "Je trouve cette initiative formidable. Il faut que les Parisiens nous aident à garder Paris propre. Car la répression ne marche pas vraiment", avait-elle alors déclaré au Monde.

Bien sûr, il n'y a ni besoin d'habiter dans la capitale ni même forcément de télécharger l'application pour se mettre au plogging alors pourquoi pas vous ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.