Garde partagée : comment bien gérer la rentrée ?

Chargement en cours
Même en garde alternée, essayez d'être tous les deux présents pour la rentrée de votre enfant.
Même en garde alternée, essayez d'être tous les deux présents pour la rentrée de votre enfant.
1/2
© Adobe Stock, Iryna

La période de la rentrée est toujours compliquée en terme d'organisation... Et encore plus pour les familles dont les parents sont divorcés ou séparés. La garde partagée demande une bonne dose de collaboration entre les deux adultes, et de la flexibilité et de la compréhension de la part des enfants. Mode d'emploi pour se faciliter la vie.

Une semaine chez l'un, une semaine chez l'autre... La garde alternée est un système très apprécié des couples séparés pour pouvoir profiter de leurs enfants, et que ces derniers puissent continuer à grandir en compagnie de leur famille, même si c'est de manière différente. Mais cela demande beaucoup d'organisation, en particulier dans des périodes telles que celle de la rentrée, qui peut représenter une vraie source de stress et de conflits si certaines règles ne sont pas établies.

Habiter à proximité, c'est la clé

Une garde alternée qui fonctionne nécessite que les deux parents vivent dans la même ville, et si possible dans le même secteur. C'est essentiel pour que les enfants puissent poursuivre leur scolarité avec un minimum de contraintes, et surtout, sans avoir à subir de trop longs trajets pour aller chez l'un ou chez l'autre, ce qui rajoutera une dose de fatigue.

La communication, facteur essentiel

En théorie, tous les parents séparés devraient communiquer régulièrement, pour le bien-être de leurs enfants. En pratique, ce n'est pas toujours le cas, mais en situation de garde alternée, c'est pourtant plus que jamais nécessaire. Il faut en effet gérer la reprise, les devoirs, les leçons à apprendre, les activités extra-scolaires, le tout sans rien oublier... L'idéal ? La mise en place d'un calendrier partagé entre les deux parents, dans lesquels chaque activité importante doit être ajoutée pour que tout le monde soit au courant du planning de la semaine. N'hésitez pas à y ajouter la date du contrôle de maths ou du conseil de classe, afin que tout le monde soit aussi impliqué dans les devoirs, les révisions et le bilan de la scolarité. Essayez de vous retrouver régulièrement autour d'un café pour faire le point sur ce qui fonctionne et ce qui a besoin d'être réajusté. D'ailleurs, si vous pouvez être tous deux présents le jour de la rentrée, cela ne pourra que faire plaisir à vos enfants.

Responsabilisez votre enfant

Ce n'est pas toujours facile avec les tous petits, mais plus votre enfant grandira, plus il pourra prendre part à l'organisation. Rappelez-lui qu'il est notamment responsable de ses affaires : pas question d'oublier son livre de français chez papa, ou ses affaires de sport chez maman ! Selon son âge, et s'il possède un smartphone ou une tablette, incluez-le dans la gestion du calendrier en lui demandant d'ajouter lui-même ses contrôles et examens, ses goûters chez les copains... Un bon moyen de lui prouver que vous lui faites confiance pour être autonome !

Achetez les fournitures scolaires en double

Si les manuels scolaires ne peuvent pas se dédoubler, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas faire l'un comme l'autre le plein de cahiers, de stylos, de feutres, de papier millimétré et autres outils essentiels à la scolarité de vos enfants. Histoire d'éviter les crises en cas d'oubli de l'un des éléments du cartable...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.