Décorations extérieures de Noël : peut-on tout se permettre ?

Chargement en cours
Si vous décorez l'extérieur de votre maison pour Noël, veillez à ce que cela ne dérange pas vos voisins.
Si vous décorez l'extérieur de votre maison pour Noël, veillez à ce que cela ne dérange pas vos voisins.
1/2
© Adobe Stock, natursports

Noël approche et vous voilà envahi par une forte envie d'accrocher guirlandes lumineuses, Père Noël en plastique et étoiles filantes clignotantes à l'extérieur de votre logement. Mais existe-t-il un règlement en la matière ou pouvez-vous donner libre cours à votre imagination ? Pour ne pas vous faire enguirlander par votre syndic de copropriété ou vos voisins, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les décorations extérieures de Noël.

Éclairage trop intense : pensez à vos voisins !

À l'intérieur de votre logement, vous pouvez user et abuser des illuminations de Noël comme bon vous semble. Mais à l'extérieur, vous devez prendre garde à ne pas déranger vos voisins. En effet, au même titre que le bruit, la lumière peut être une cause de tapage nocturne. Si vous habitez dans un appartement ou dans un lotissement, et que vos voisins sont assez proches, il est préférable de les prévenir de vos intentions en matière de décoration. Pour ne pas les gêner dans leur sommeil, mieux vaut ne pas orienter vos illuminations en direction de chez eux le soir, voire couper tout éclairage la nuit. Un petit geste qui préservera vos relations de voisinage, tout en étant bénéfique pour la planète et votre facture énergétique.

Prenez garde au tapage diurne et nocturne

Imaginez que vos voisins aient agrémenté leur jardin de petits Père Noël lançant des "Ho, ho, ho" toutes les 30 secondes ; ou bien qu'ils diffusent en boucle un best of des meilleures chansons de Noël, Vive le vent d'hiver en tête, pour parfaire la magie se dégageant de leur décoration extérieure. Si les enfants passant par là seraient certainement ravis de cette ambiance sonore, vous auriez rapidement envie de vous cogner la tête contre les murs.

Pour rappel, les "bruits de comportement" provoquant "un trouble du voisinage de part leur intensité, leur répétition ou leur durabilité" sont considérés comme du tapage diurne. Quant à l'infraction pour tapage nocturne, elle existe même lorsque le bruit n'est pas répétitif. Là encore, pour éviter tout problème lié à vos décorations extérieures pour les fêtes, communiquez en amont avec vos voisins. Faites preuve de bon sens quant au volume sonore et coupez-le durant la nuit.

Que faire en cas d'habitation dans une copropriété ?

Vous vivez dans un immeuble ? Dans la loi, rien ne vous interdit d'orner vos balcons et fenêtres de guirlandes lumineuses et de rennes clignotants. En revanche, cette interdiction peut se trouver au sein de votre règlement de copropriété. Elle y figure souvent pour éviter tout risque d'incendie, mais aussi pour ne pas altérer l'harmonie de l'immeuble dans le cas d'une propriété de haut standing.

Rassurez-vous, ce type d'interdiction reste rare et à Noël, la tolérance est souvent de mise concernant les décorations. Mais il ne vous coûtera rien de vous renseigner auprès de votre syndic ou de votre propriétaire. Vous pourrez ensuite brancher sans aucune inquiétude ce traîneau lumineux dont vous êtes si fier, et qui attend sagement dans un carton depuis l'année dernière !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.