Consignes en verre : bientôt de retour ?

Chargement en cours
Les bouteilles en verre ne finiront peut-être bientôt plus à la casse.
Les bouteilles en verre ne finiront peut-être bientôt plus à la casse.
1/2
© Adobe Stock, Colin & Linda McKie

Laetitia Reboulleau

Les bouteilles en verre ne vont bientôt plus finir à la casse. Dans un souci écologique, plutôt que d'être recyclées, ces dernières pourront bientôt être réutilisées. Résultat : les consignes de verre, qui avaient presque disparu depuis quelques années, pourraient bien faire leur retour d'ici peu.

Les Français vont bientôt devoir changer leurs réflexes. À l'heure actuelle, lorsque ces derniers utilisent des bouteilles ou des pots en verre, ils en ôtent les bouchons pour pouvoir les déposer dans les récepteurs placés un peu partout à cet effet. Les bouteilles y sont stockées, bien souvent cassées, afin de pouvoir être recyclées. Mais à l'heure où le zéro déchet est de plus en plus populaire - écologie oblige -, un ancien système pourrait bien être réinstauré : celui de la consigne de verre.

Pourquoi la consigne du verre avait-elle disparu ?

Nos grands-parents et arrière-grands-parents avaient pour habitude de conserver leurs bouteilles en verre, qui étaient ensuite récupérées par les producteurs, notamment pour le lait et pour le vin. Ces dernières étaient ensuite nettoyées, stérilisées et prêtes à être réutilisées. Pas besoin de les recycler en autre chose puisqu'elles pouvaient continuer à remplir leur rôle tant qu'elles n'étaient pas cassées ou ébréchées.

Toutefois, dans les années 1960, le tout-plastique est devenu plus populaire que jamais. Plus pratique pour les consommateurs, les emballages à usage unique étaient vus comme un symbole de modernité. Les industriels, eux, y trouvaient également leur compte avec des emballages plus résistants, ce qui leur permettait d'éloigner les lieux de production (et donc la délocalisation), tout en accélérant la production.

La consigne de verre : retour à l'envoyeur

Toutefois, le plastique se retrouve désormais en disgrâce. Non seulement il ne serait pas sain pour votre organisme, mais en prime, il s'agit d'une catastrophe écologique. De plus en plus d'initiatives sont mises en place pour en limiter l'utilisation : fin des pailles en plastique à usage unique, fin des sachets en plastique dans les supermarchés... Et pour de plus en plus de personnes, cela passe aussi par le retour des bouteilles en verre consignées.

Écologiquement parlant, le système pourrait avoir un véritable impact, puisqu'il permettrait de limiter l'usage des ressources naturelles et d'économiser 75% d'énergie et 33% d'eau par rapport au recyclage, selon une étude menée par la fondation Hulot en Alsace. La question qui se pose toutefois est la suivante : comment cela va-t-il fonctionner ? Difficile d'imaginer un livreur de lait à l'américaine qui viendrait collecter les bouteilles en faisant du porte-à-porte tous les matins.

La solution ? Les lieux de consigne. Certaines boutiques - principalement celles qui commercialisent des produits en vrac - proposent déjà aux consommateurs de réutiliser leurs propres bouteilles en verre, ou même de les récupérer pour leur offrir une seconde vie. Vous ne savez pas où chercher ? En attendant que le système ne se re-démocratise, une carte interactive qui recense les points de consigne du verre en France a été créée par le blog Crevette Diplomate. Un outil bien pratique, à destination de tous.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.