Congés payés : que faut-il savoir ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia

Tout salarié possède le droit d'accéder, chaque année, aux congés payés. Seulement voilà, pas toujours facile de calculer le nombre de jours auxquels on a le droit et de savoir quelles sont les règles à prendre en compte. Voici quelques conseils pour tout savoir sur le déroulement des congés payés afin de les poser en toute liberté.

Qui a droit aux congés payés ?

Tout salarié quel qu'il soit et quelle que soit son ancienneté peut accéder aux congés payés. Il cumule même 2,5 jours ouvrables par mois de congés payés ! Le salaire, la qualification et les horaires n'entrent pas en compte. En effet, un salarié travaillant à temps partiel a les mêmes droits qu'un salarié à temps complet. De même pour un salarié en CDD, en CDI ou pour un intérimaire : tous perçoivent une indemnité de congés payés dans la mesure où l'entreprise ne leur permet de prendre leur congés.

En revanche, les travailleurs non salariés et indépendants, ne perçoivent quant à eux aucune indemnité pendant leurs congés.

Comment calculer le nombre de jours de congés ?

Comme évoqué plus haut, les salariés ont droit à 2,5 jours de congés payés par mois effectif de travail. Un calcul qui représente 30 jours ouvrables de repos soit 5 semaines pleines pour une année complète de travail, pendant la période de référence généralement comprise entre le 1er juin et le 31 mai de l'année suivante.

Lorsque le nombre de congés acquis n'est pas à son maximum, la durée du congés est alors arrondie au nombre supérieur. Exemple : un salarié ayant acquis 22,5 jours de congés pourra en prendre 23.

Pour information, sachez que certaines périodes d'absence sont tout de même considérées comme des périodes de travail effectif, telles que notamment :

- Les périodes de congés payés- Les repos compensateurs obligatoires- Les périodes de congé de maternité et d'adoption- Les périodes d'arrêt de travail pour maladie professionnelle ou accident du travail (dans la limite d'une durée ininterrompue d'un an)- La journée d'appel de préparation à la défense- Les périodes de congé de formation.

Comment prendre ses congés payés ?

Telle est la question que les salariés se posent souvent ! Les congés payés peuvent être pris comme le souhaite le salarié, du moment que l'employeur les valide et que la période de congés choisie ne porte pas atteinte au bon fonctionnement du service. C'est donc l'employeur qui donne l'ordre des congés et qui valide.

Concernant le nombre de jours : les salariés ne peuvent au maximum que 24 jours ouvrables d'affilée soit 4 semaines consécutives. Au-delà, les congés doivent être fractionnés dans le reste de l'année.

Peut-on reporter des congés non pris ?

Ne tomber pas dans le piège ! Les congés acquis au titre de la période de référence antérieure doivent être obligatoirement épuisés au 30 mai de l'année en cours. Dans le cas contraire, c'est-à-dire si le salarié n'a pas épuisé son solde de jours de congés payés à cette date, ces congés sont alors perdus. Renseignez-vous auprès du service des ressources humaines de votre entreprise qui vous aidera à comptabiliser les nombres de jours restants que vous devez solder.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.