Comment vaincre la phobie administrative ?

Chargement en cours
La phobie administrative peut vous mettre en difficulté financière.
La phobie administrative peut vous mettre en difficulté financière.
1/2
© Adobe Stock, bramgino

Depuis quelques années, on entend beaucoup le terme phobie administrative, qui évoque une peur des tâches administratives si grande que les individus atteints ne les font tout simplement pas ou alors avec du retard. Vous faites partie de ces gens-là ? Voici quelques conseils pour vaincre vos peurs.

C'est en 2014 que Thomas Thévenoud - secrétaire d'État au Commerce extérieur pendant quelques jours sous la présidence de François Hollande - utilise pour la première fois le terme phobie administrative pour justifier de ne pas avoir déclaré ses revenus en 2012. Depuis, des professionnels de la santé ont assuré qu'il s'agissait d'un véritable trouble psychologique quand d'autres la mettent en doute et parlent plus de procrastination.

"Ça n'a jamais été contextualisé. Aucun psychologue n'y croit, c'est une arnaque", expliquait notamment Bernard Martel, psychologue à Paris, à Libération en 2018. Un point de vue que ne partage pas le comportementaliste Frédéric Arminot, interrogé par le site Passeport Santé : "La phobie administrative n'est pas prise au sérieux en France alors que de plus en plus de personnes en souffrent et que la pression administrative est croissante dans notre pays. On ne doit pas la sous-estimer et s'en moquer car cela suscite de la honte et le silence chez les personnes qui en souffrent."

Prioriser ses tâches

La première chose à faire si vous avez peur de vous atteler à vos tâches administratives et qu'en conséquence vous les évitez le plus longtemps possible est de ne pas vous laisser submerger par ces dernières. Obligez-vous à ouvrir vos courriers et factures dès leur réception et notez les délais dans lesquels vous devrez vous y soumettre. Si jamais vous n'y êtes pas parvenue et que vous ouvrez toutes vos lettres/mails administratifs d'un coup, pensez à les prioriser et à d'abord traiter les plus urgents et les plus utiles. Surtout, choisissez le moment de la journée ou vous êtes la plus efficace pour le faire et installez-vous dans un endroit calme ou vous vous sentez en sécurité.

Procéder par étapes

Le jour où vous vous sentez prête à vous pencher sur vos papiers administratifs, pas la peine de les traiter tous en même temps. C'est le meilleur moyen pour vous décourager. Procédez plutôt par étapes, les professionnels préconisant notamment d'utiliser la méthode Pomodoro. Prédéfinissiez alors un temps imparti à une tâche en particulier, faites une pause, puis lancez-vous dans une autre et ainsi de suite. Une seule tâche, comme remplir sa déclaration de revenus, peut aussi être découpée. Réussir chaque tranche que vous vous êtes fixée permettra de booster votre confiance en vous et vous aurez un sentiment d'accomplissement. Si cela n'est pas suffisant, prévoyez-vous des récompenses à chaque objectif atteint.

Se faire accompagner par un professionnel

Si votre peur est plus profonde et s'apparente réellement à une phobie, les conseils précédents pourraient ne pas être suffisant pour la vaincre. Dans ce cas-là, il vaut mieux consulter un professionnel de la santé. Il pourra vous aider à déterminer la cause de votre blocage. "Je demande aux personnes en phobie administrative qui viennent me voir de contextualiser la situation en m'expliquant pourquoi les papiers administratifs constituent un problème pour eux et ce qu'ils ont déjà essayé de mettre en place pour surmonter leur phobie. Mon but n'étant pas de leur demander de refaire ce qui n'a pas marché auparavant", indique par exemple Frédéric Arminot à Passeport Santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.