Bientôt en route vers un passeport sanitaire ? Ce que l'on sait

Chargement en cours
Utilisera-t-on prochainement un passeport sanitaire pour se rendre à l'étranger ?
Utilisera-t-on prochainement un passeport sanitaire pour se rendre à l'étranger ?
1/2
© Adobe Stock, Rido

À l'heure où personne ne circule normalement en France et en Europe, se pose la question d'un passeport sanitaire. Certains pays comme Israël ont déjà adopté ce procédé pour un retour progressif à la vie normale. Différentes questions se posent autour de ce projet qui peu à peu se dessine.

"Passeport sanitaire", "passeport vaccinal", "passe sanitaire" ou "certificat vaccinal" : quelles différences ?

Un certificat vaccinal permet de prouver que le détenteur a reçu une ou deux doses du vaccin contre la Covid-19. Il doit être signé par le médecin ayant effectué la ou les injections. Il devient passeport vaccinal à partir du moment où il est utilisé pour accéder à certains lieux comme les musées ou les restaurants.

Le passeport sanitaire est un support digital qui regroupe toutes les informations sanitaires de son détenteur : tests PCR, antigéniques ou sérologiques, nombre de doses de vaccin et certificats, éventuelles contaminations antérieures.

Le passe sanitaire a été évoqué par le président de la République Emmanuel Macron pour désigner un système à présenter à l'entrée de certains lieux pour faciliter le traçage en cas de contamination. Il suffira, par exemple, de s'enregistrer numériquement avant de participer à un événement pour faciliter le système d'alerte et retrouver les cas contacts.

Quel serait le but du "passeport sanitaire" ?

Le passeport sanitaire attesterait que son détenteur a bien été vacciné, a réalisé un test PCR avéré négatif ou est immunisé contre la Covid-19. Le but de ce passeport sanitaire serait de faciliter les déplacements d'un pays à un autre sans risque de transmettre le virus à travers les frontières. Il se présenterait sous la forme d'un support digital. L'Union Européenne travaille depuis plusieurs mois sur ce projet qui pourrait ainsi faciliter la libre circulation entre les pays membres.

Où en sommes-nous aujourd'hui en France ?

Sujet controversé et grandement discuté depuis plusieurs mois, le passe sanitaire est remis à l'ordre du jour. Un dispositif connexe à l'application déjà bien connue TousAntiCovid vient d'être adopté le 19 avril dernier par la France. Notre pays devient la première nation à adopter ce principe avec la certification électronique des tests de dépistage du virus de la Covid-19. Le Ministère des Solidarités et de la Santé explique sur son site Internet comment sera mise en place la démarche TousAntiCovid Carnet. Si tout reste à confirmer, il devrait s'agir d'un certificat numérique pouvant permettre la circulation des Français au-delà des frontières du pays. Les fiches résultats de tests de dépistage et les attestations de vaccination devraient y être certifiées officiellement. Les entités comme la police, les douanes et les compagnies aériennes seront dotées d'un outil permettant de lire et de vérifier ces informations. D'abord expérimentée sur les vols à destination de la Corse, la fonctionnalité TousAntiCovid Carnet sera étendue par la suite aux vols en direction de l'Outre-Mer. Notons que ce dispositif ne sera pas obligatoire, mais restera "volontaire".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.