À quoi ressemblera notre vie post-confinement ?

Chargement en cours
Après le confinement, il faudra s'habituer à porter un masque au quotidien.
Après le confinement, il faudra s'habituer à porter un masque au quotidien.
1/2
© Adobe Stock, dragonstock

Le compte à rebours est lancé. Après près de deux mois passés en confinement, les Français devraient bientôt pouvoir recommencer à sortir de chez eux plus librement. Mais la fin du déconfinement ne signifie pas un retour à la normale, loin de là. Votre vie va changer, et de nouvelles habitudes vont devoir être adoptées.

La date du 11 mai, annoncée comme celle du début du déconfinement, est très attendue par le grand public. Forcément, après de longues semaines sans pouvoir voir leurs proches ou sortir de chez eux sans une raison valable, l'envie de retrouver un peu de liberté est très présente dans le coeur des Français. Toutefois, la crise sanitaire est loin d'être terminée, et afin d'éviter une nouvelle hausse des contaminations par le coronavirus, il va falloir se préparer à bien des changements.

Les masques feront partie du quotidien

Le débat sur les masques a été au coeur de ce confinement. Utiles, pas utiles, pour qui, quand, comment ? À partir du 11 mai, leur port sera fortement recommandé, en particulier dans les espaces où de nombreuses personnes sont regroupées, comme dans les transports en commun par exemple. Il devrait également être obligatoire au travail, quand le respect de la distance entre les salariés ne peut être appliqué. Reste à savoir quel type de masque, et qui sera en charge de les fournir. Employeurs, mairies, collectivités, achats à la charge des particuliers... À l'heure actuelle, ce point est plutôt flou.

Le télétravail de plus en plus développé

Pour éviter que de trop nombreuses personnes soient réunies dans les bureaux, Édouard Philippe a encouragé au maintient du télétravail autant que faire se peut. Les entreprises doivent donc favoriser la mise en place du travail à distance, ou encore d'horaires décalés, pour que tous les salariés ne soient pas présents en même temps. Certains chefs d'entreprise ont déjà fait part de leur colère, affirmant que le fait de ne pas avoir un oeil sur leurs employés nuit à leur productivité, même si aucune étude ne vient corroborer ce fait à l'heure actuelle.

Un été sans voyage

Si vous faites partie de ceux qui n'attendaient que la fin du confinement pour prendre des vacances, il va falloir reprendre votre copie. Dans les semaines à venir, seuls les déplacements dans un périmètre de 100 km sont autorisés, à moins d'un motif professionnel ou personnel impérieux. De toutes façons, les frontières avec de nombreux pays étrangers restent fermées, de même que les plages. Une situation qui devrait durer tout le mois de juin, et qui pourrait bien se prolonger pendant l'été. À tel point que certains demandent déjà que les vacances scolaires soient décalées au mois de septembre.

La fin de la bise et des poignées de main ?

Très présentes dans la culture française, la bise et la poignée de main pour dire bonjour est une pratique à oublier en pleine crise sanitaire, car elle ne permet pas le respect des gestes barrière. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui n'appréciaient pas ces pratiques et ce contact physique imposé. À force de ne pas être pratiquées, elles pourraient bien tomber en désuétude, qui sait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.