5 choses à savoir avant d'ouvrir un compte commun

Chargement en cours
64% des couples français possèdent un compte commun : voici ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans l'aventure.
64% des couples français possèdent un compte commun : voici ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans l'aventure.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Selon l'INSEE, 64% des couples français possèdent un compte commun. Mais avant de se lancer dans cette aventure, mieux vaut se renseigner et étudier les possibilités proposées par cette formule. Voici cinq choses à savoir avant d'ouvrir un compte commun avec un conjoint.

Beaucoup de couples choisissent l'option du compte commun pour mieux gérer leurs dépenses et associer leurs sources de revenus. Et si cette formule peut s'avérer très pratique, il est important d'en saisir toutes les subtilités avant de l'adopter.

Qu'est-ce qu'un compte commun ?

Un compte commun, c'est par définition un compte bancaire auquel sont rattachés plusieurs titulaires. La formule n'est pas exclusive aux couples : il est possible d'ouvrir un compte commun avec un membre de sa famille ou bien encore un ami, et les titulaires de ce compte peuvent être plus de deux. Il n'existe pas de limite au nombre de cotitulaires possibles sur un même compte commun. Il peut s'agir d'un compte épargne, d'un compte chèque, mais pas d'un Livret A, d'un P.E.A. ou d'un P.E.L. Parmi les 64% de couples français à avoir choisi d'ouvrir un compte commun, l'INSEE indique que 20,5% d'entre eux ont cependant conservé leurs comptes individuels en plus de leurs comptes communs.

Plusieurs cartes pour un compte commun

À l'ouverture d'un compte commun, la plupart des banques proposent une carte de paiement ou de retrait par titulaire. Dans la majorité des cas, les cartes supplémentaires sont à prix réduit, et quelques banques en ligne proposent même des cartes nominatives gratuites à vie. Comme il s'agit d'un compte joint, les cotitulaires peuvent à égalité effectuer des retraits, signer des chèques, effectuer des virements, ou bien encore décider de mettre en place un système de prélèvement automatique.

Comment ouvrir un compte commun ?

Il est possible d'ouvrir un compte commun auprès de la plupart des banques. La démarche est plutôt simple : il suffit généralement de convenir d'un rendez-vous en agence, et le jour J de signer une convention de compte établie aux noms de tous les cotitulaires. Pour ce qui est des pièces justificatives, carte d'identité, justificatif de revenus et spécimens de signature. Au moment de l'ouverture du compte, il faudra décider si celui-ci est "joint" ou "indivis" en choisissant la mention "Monsieur ET Madame" pour un compte dit indivis, ou "Monsieur OU Madame" pour un compte joint. Dans le cas d'un compte indivis, les signatures des deux titulaires sont nécessaires lors des opérations financières.

La solidarité au coeur du compte commun

Si chacun peut effectuer des opérations sur un compte commun, les deux titulaires restent néanmoins impliqués à parts égales. Si découvert il y a, les cotitulaires sont responsables solidairement, sauf si des dispositions exceptionnelles ont été prises au moment de l'ouverture du compte.

Comment effectuer une rupture de compte commun ?

Si vous avez ouvert un compte commun en couple et qu'une séparation est envisagée, il convient de clôturer le compte commun que vous aviez ouvert. Pour cela, un accord doit être convenu entre les cotitulaires. Si l'accord n'est pas trouvé, il reste possible de se désolidariser du compte joint en adressant un courrier recommandé à l'établissement financier. Enfin, sachez que si le solde d'un compte commun est négatif au moment de sa clôture, il faudra alors le renflouer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.