5 bonnes raisons de continuer à envoyer des cartes postales

Chargement en cours
Preuve que la carte postale n'a pas dit son dernier mot : des ventes stables ces dernières années.
Preuve que la carte postale n'a pas dit son dernier mot : des ventes stables ces dernières années.
1/2
© iStock, LeoPatrizi

Fabien Gallet

Ringarde la carte postale ? Du tout ! Elle a encore de beaux jours devant elle, si tant est que vous lui laissiez sa chance. Voilà de quoi vous convaincre de continuer à écrire et à envoyer ces petits mots cartonnés à vos proches, notamment pendant les vacances.

200 millions, c'est le nombre de cartes postales que les Français écrivent chaque année selon les chiffres de l'Union professionnelle de la carte postale (UPCP). Si on en envoie quatre fois moins qu'au début du siècle dernier, ces dernières n'ont pas dit leur dernier mot.

Plus personnelles qu'une photo envoyée par téléphone

Que vous l'écriviez en solo ou à plusieurs, la carte postale a la particularité d'être plus personnelle qu'un simple message accompagné d'une photo, envoyé grâce à votre smartphone - pratique de plus en plus répandue. Et ce pour plusieurs raisons : vous aurez fait la démarche de la choisir parmi de multiples modèles, vous y aurez ajouté votre patte (votre écriture, vos mots et même votre salive si vous optez pour des timbres non-autocollants), et, tout simplement, vous aurez eu une attention toute particulière pour votre destinataire en accordant un peu de votre temps pour la rédiger et la poster pendant vos vacances.

Un souvenir à part entière...

Aussi, cette attention touchera celui ou celle qui la recevra, qu'il s'agisse d'un(e) ami(e), d'un(e) collègue ou d'un membre de votre famille. La carte postale est en effet un petit cadeau pour le destinataire qui aura l'occasion, grâce à l'éventuelle photographie du paysage ou du monument phare de votre lieu de villégiature, de voyager... voire parfois de rire, si vous avez eu la bonne idée de choisir un modèle avec une blague douteuse et une image grivoise. Un souvenir de vos vacances pour vos proches, qui, pour certains, n'hésiteront pas à l'afficher chez eux, par exemple sur la porte de leur réfrigérateur !

... et personnalisable à souhait

En plus du choix de la forme, de la couleur et de la photo de la carte, vous avez la possibilité d'y écrire ce que vous souhaitez, du moment que figurent l'adresse et le nom du destinataire et que vous y colliez un timbre. Quelques phrases somme toutes des plus basiques, commençant par "Cher..." et se terminant par "bises", un long texte décrivant toutes vos péripéties estivales, un dessin pour les plus petits voire un rébus pour les plus audacieux et inspirés... La carte postale est totalement personnalisable.

Entre créativité et leçons de français

Autre raison de continuer à envoyer ces petits mots sur un format 10,5 × 14,8 cm ? Le fait qu'elle nécessite un peu de réflexion quant à son contenu. Une occasion en or pour les parents de faire travailler leurs enfants quelques minutes, ces derniers, pendant les vacances, passant la plus grande partie de leur temps le nez bien loin de leurs cahiers. Les pousser à rédiger quelques mots, c'est un moyen idéal (et détourné), de les exercer à l'orthographe, la grammaire ou la conjugaison et, de les inciter à se montrer créatif.

Un objet de collection dans le futur ?

Si le prix du timbre ne cesse d'augmenter, à moins d'envoyer 50 cartes, ce petit geste ne devait pas nuire outre mesure à votre budget vacances. Et, qui sait, dans quelques années, elles pourront prendre de la valeur. Les collectionneurs - les cartophiles - ne diront pas le contraire. Si les modèles tirés à plusieurs milliers d'exemplaires ne sont pas concernés - ceux affichant un fessier ou des chatons l'étant encore moins -, d'autres pourront, qui sait, être recherchés à l'avenir.

Saviez-vous que certaines cartes anciennes (les premières sont apparues au milieu du XIXe siècle) s'arrachent à plusieurs milliers d'euros ? La plus chère du monde a ainsi été vendue aux enchères en 2015 en Allemagne pour 166 000 euros. Elle représentait la ville de Pau mais comportait surtout un dessin de Picasso et était adressée à un certain Guillaume Apollinaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.