13 à table, pain à l'envers... Quand les superstitions s'invitent au menu

Chargement en cours
Être 13 à table est porteur de malheur avec le retour à la Cène, le dîner de Jésus et ses 12 apôtres.
Être 13 à table est porteur de malheur avec le retour à la Cène, le dîner de Jésus et ses 12 apôtres.
1/2
© iStock, Rawpixel

Mina Levy

À chaque repas, c'est le chaos. Entre renverser le sel à table ou même, trinquer sans se regarder dans les yeux, un dîner peut vite déraper. Zoom sur 10 superstitions autour de la table.

Pain à l'envers : Au Moyen-Âge, les boulangers plaçaient sur leur comptoir un pain à l'envers pour le bourreau les jours d'exécution, afin qu'il puisse le reconnaître facilement. Les autres clients évitaient alors de toucher ce pain, vu comme maudit. Ce signe est toujours considéré comme porteur de malheur.

13 à table : Ce chiffre est maudit depuis toujours, et s'infiltre même à table. En effet, il rappelle la Cène, le dernier dîner de Jésus avec ses 12 apôtres avant son arrestation. Toujours connoté par l'événement qui s'en suit, si vous recevez 13 personnes, vous pouvez en inviter une 14e ou alors coller deux tables ensemble.

Planter des baguettes dans le riz : En Asie, la tradition explique que lors d'un enterrement bouddhiste, on place une offrande de riz avec des baguettes plantées dans le bol près de l'autel. Le faire à table, signifierait mort et malchance.

Trinquer sans regarder dans les yeux : Au Moyen-Âge, afin de s'assurer que la personne d'en face n'essayerait pas d'empoisonner l'autre, on trinquait. Le contact brusque avec les verres permettait de mélanger un peu les liquides, ce qui signifiait qu'ils étaient sans danger. Mais, si quelqu'un détournait le regard, cela voulait dire qu'il était coupable.

Un oeuf cassé par hasard : Casser un oeuf par erreur serait symbole de chance, permettant d'attirer prospérité ou succès. En revanche, si l'oeuf cassé contient deux jaunes, il s'agirait d'un présage de mort ou encore du signe que femme de votre entourage attend des jumeaux.

Couper ses pâtes ou ses nouilles : Les pâtes en Italie ou les nouilles en Asie, sont des symboles de longévité car elles sont généralement réalisées avec un unique morceau de pâte. Les briser ou les couper signifierait briser cette longévité et souhaite la mort ou malchance à autrui.

Sel renversé à table : Cette superstition prendrait racine dans la Bible, lorsque Judas aurait renversé du sel lors du dernier repas de Jésus. Ainsi, cet acte signifierait "dispute imminente". Mais, pour annuler le sort, vous pouvez jeter une pincée par-dessus votre épaule gauche.

Croiser des couteaux : Cet acte est un synonyme de dispute. Dans l'ancien temps, pour régler les querelles, les hommes se battaient en duel avec des épées et de là provient l'expressions "croiser le fer". De nos jours, des conflits à épées reviennent à des conflits aux couteaux, et le faire à table signifie vouloir se battre.

Coude à table : Alors qu'aujourd'hui, un coude à table est encombrant, au Moyen- Âge, c'était un vecteur de mort. Les repas étaient susceptibles de dégénérer, et pour se protéger d'un éventuel conflit, certains convives pouvaient cacher leurs dagues dans leurs poches. Pour les sortir discrètement, ils posaient leur coude sur la table et glissaient leur main dans leur poche, si nécessaire.

Renverser du vin : Le vin est un vecteur de bonheur et de chance car en Grèce antique, il était utilisé comme offrande aux Dieux. C'est pour cela qu'à part tacher votre nappe, renverser du vin annonce la fortune. Vous pourrez donc facilement utiliser cette excuse la prochaine fois que vous renverserez du vin à table !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.