Sex friends : peut-on être amis et coucher ensemble ?

Chargement en cours
Si vous prenez le risque de coucher avec votre ami, il est important de communiquer.
Si vous prenez le risque de coucher avec votre ami, il est important de communiquer.
1/2
© Adobe Stock, Prostock-studio

Il ou elle est votre meilleur ami ? Mais quand vous vous retrouvez dans la même pièce, l'attirance physique ou même l'alchimie peut vous donner envie de franchir cette ligne rouge : coucher ensemble. Alors bonne ou mauvaise chose ? On vous dit tout avant de le regretter.

"Le sexe sans amour est une expérience vide. Oui, mais parmi les expériences vides, c'est une des meilleures !", comme l'a si bien dit Woody Allen. Si les relations entre les humains peuvent parfois s'avérer complexes, c'est sans compter sur le sexe entre amis. Un nouveau genre de relation qui existe désormais depuis de nombreuses années, inspirant ainsi les réalisateurs, notamment Ivan Reitman et son film "Sex Friends", porté par Natalie Portman et Ashton Kutcher. Toutefois, est-il raisonnable de coucher avec son ami et surtout peut-on rester ami ?

En 2015, Archives of Sexual Behavior s'est basée sur 308 jeunes qui ont des relations sexuelles non-romantiques avec des amis. Les résultats de l'étude montrent bien une population divisée en deux moitiés :

• 18,5 % ont perdu leur amitié

• 31,5 % sont toujours amis mais moins qu'avant

• 35,4 % sont exactement autant amis qu'avant

• 14,5 % sont encore plus amis qu'avant

Une observation qui révèle que coucher avec son ami c'est prendre des risques, mais qui vaut peut-être le coup d'être vécu. Toutefois, l'étude a démontré que les 18,5 % qui ont perdu leur amitié n'avaient pas de liens très forts et étaient dans une relation amicale fragile. Quant à ceux qui ont survécu à cette expérience intense, avaient une amitié solide et ont su communiquer.

Pourquoi il est important de parler avec son ami après l'acte ?

Pour le Dr Mireille Bonierbale, sexologue et psychiatre, il est à éviter de passer à l'acte avec son ami, comme elle l'a pu l'expliquer dans Version Femina, en janvier 2015 : "Si l'on tient à cette amitié, passer à l'acte est effectivement une très mauvaise idée." Pour elle, coucher avec son ami modifie son rapport avec lui ou elle, notamment en ce qui concerne les confidences, qui seront beaucoup moins spontanées. Toutefois, elle met en avant qu'il est important de communiquer et de clarifier rapidement la situation. Il est essentiel de ne pas laisser de l'ambiguïté qui pourrait nuire à la relation.

Il est donc important de se poser les bonnes questions, à savoir si vous êtes encore attirés par l'autre. Si oui, les choses peuvent évoluer et il ne s'agira plus d'une simple amitié, mais d'une relation amoureuse. Il faut trouver les mots et connaître ce qu'il en est pour l'autre, pour ne pas se retrouver dans une situation bancale, si votre ami ne ressent pas la même chose. Mais si aucun sentiment ne fait surface, vous pourrez reprendre votre relation amicale comme si de rien n'était. Même, cela peut vous rapprocher et lier une amitié encore plus forte, avec une complicité et une entente intellectuelle plus intense.

Établir des bases :

Si vous voulez une relation sex friends, il est important de poser les bases. Être sex friends est un véritable choix, qui est d'avoir un partenaire sexuel régulier avec qui on s'entend bien, mais sans se prendre la tête. Autrement-dit, c'est une relation légère, mais sans les contraintes du couple et sans les sentiments profonds que l'on peut éprouver quand on est amoureux. De plus, le sex friends est une manière d'éviter de coucher avec n'importe qui pendant sa période de célibat tout en se sentent apprécié par l'autre et partager des moments de tendresse. Mais la règle doit être claire entre les deux : aucun attachement amoureux doit se former, ni même l'obligation de rendre des comptes. Chacun doit être libre de ses faits et gestes, de voir qui il veut et surtout, le droit de se sentir prêt à retomber amoureux et de mettre un terme à ce "copinage de lit".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.