Belle-famille envahissante : que faire ?

Chargement en cours
Selon un sondage, 20% des Françaises auraient des relations conflictuelles avec leur belle-famille.
Selon un sondage, 20% des Françaises auraient des relations conflictuelles avec leur belle-famille.
1/2
© Adobe Stock, Syda Productions

Si vous avez choisi votre conjoint, la belle famille, elle, vous a été imposée ! Et entre les déjeuners récurrents, les conseils malvenus ou les remarques déplacées, la coupe est pleine ! Comment gérer la situation sans que votre couple n'en pâtisse ? Voici quelques conseils.

20% des Françaises ont de mauvaises relations avec leur belle-famille

C'est un classique ! Les relations conflictuelles avec la belle-famille sont légion, comme le prouve ce sondage publié sur Le Parisien en novembre 2015, révélant que nombre de Françaises n'apprécient guère la famille de leur conjoint. Il faut dire que la présence trop marquée d'une belle-famille peut user sur le long terme, que ce soit à coup de réunions familiales (trop) récurrentes ou de critiques en tout genre. Problème ? Cette situation peut provoquer une souffrance et être source de disputes au sein du couple. Quelques conseils donc pour éviter de mettre votre couple en péril.

Fixer des limites

Lorsque vous avez rencontré votre belle-famille, vous n'aviez qu'un seul souhait : lui plaire et faire bonne impression. Vous avez donc accepté beaucoup de choses pour créer un climat agréable. Oui mais voilà, aujourd'hui, vos beaux-parents débarquent à l'improviste chez vous et vous imposent des déjeuners hebdomadaires dont vous vous passerez volontiers ! Le bon réflexe ? Fixer des limites et poser un cadre avant que cela ne soit trop toxique. Vous pouvez par exemple suggérer de changer la fréquence des repas de famille : finis les banquets hebdomadaires et place aux déjeuners mensuels. Ou bien faire comprendre à votre belle-mère que vous éduquez vos enfants comme vous l'entendez, lorsqu'elle émettra une critique négative. En mettant un peu de distance, vos beaux-parents comprendront ainsi que votre famille est avant tout celle que vous avez créée avec votre conjoint et qu'ils doivent respecter vos choix.

Communiquer

Ce n'est un secret pour personne : la communication , c'est la clé ! Cela vaut pour de nombreux domaines mais surtout pour ce qui concerne l'amour. Et pour cause, plus vous échangerez avec votre conjoint, plus vous vous éviterez bien des rancoeurs, frustrations et autres malentendus qui viennent user le couple. Ainsi, s'il y a le moindre malaise avec votre belle-famille, brisez la glace même si cela peut être délicat. Le tout avec respect, tact et calme, pour ne pas froisser votre moitié et éviter les tensions. Il est essentiel que vous soyez tous les deux d'accord sur ce sujet et solidaires afin de trouver une solution et avancer.

Affirmer son statut de couple indépendant

Il est parfois difficile pour des parents de couper le cordon avec leur enfant et de les voir grandir. C'est pourquoi, ils peuvent avoir tendance à vouloir s'immiscer et donner leur avis sur pléthore de sujets et notamment sur l'éducation des enfants. Il devient alors primordial de faire comprendre à votre belle-famille que si vous les considérez et avez besoin d'eux, vos choix ne concernent que votre couple et que vous êtes des adultes responsables assumant leurs décisions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.