Une enfant trisomique de 5 ans refusée par le mini-club d'un camping

par closer

Une enfant trisomique de 5 ans refusée par le mini-club d'un camping.

Sur le papier, rien n'empêchait la petite Louise, âgée de 5 ans et atteinte de trisomie 21,

d'être acceptée au club enfants du camping.

Elle n'a finalement pas pu y avoir accès. .

Alors que la directrice de l'animation accepte

dans un premier temps la petite fille, elle revient

sur sa décision en découvrant qu'elle n'est pas propre. .

On a même eu le temps de répondre quelque chose de l'ordre de 'non mais ne vous inquiétez pas pour la couche', tout de suite elle a dit 'ah puis si on ne peut pas la surveiller un instant, il peut y avoir un problème'. Vous sortez du chalet et vous versez votre larme avec un goût amer d'injustice et de colère, Rémy, le père de Louise.

Alors que les parents de Louise sont habitués

au refus, ils ne pensaient pas qu'ils auraient également dû se battre sur leur lieu de vacances. .

Je m'étais dit qu'il n'y aurait pas de problème. On parle d'un mini-club, les activités, c'est jouer avec des ballons.., Le papa.

Ce moment passé au mini-club aurait pu permettre à la petite fille de s'épanouir encore un peu plus

et au couple de se reposer deux heures par jour. .

Un repos essentiel pour tenir toute l'année

et jongler entre leurs enfants et leur travail respectif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.