Rose McGowan, ruinée à cause d'Harvey Weinstein : "La seule chose qu'il peut encore me prendre, c'est ma vie"

par Closer

Elle tente de remonter la pente.

Après avoir accusé Harvey Weinstein de viol, Rose McGowan se confie dans les colonnes de Society , en kiosques ce vendredi 6 septembre et dont elle fait la Une.

En août 1997, l'héroïne de Charmed avait signé un accord avec le producteur le plus puissant d'Hollywood : "100 000 dollars contre la promesse de ne pas porter plainte", rappelle le quinzomadaire.

Si les voix se sont élevées , portées par le mouvement #metoo, Rose McGowan n'en reste pas moins livrée à elle-même, un an après l'éclatement de l'affaire Weinstein : "Cette dernière année a été éprouvante, tellement intense !

Une lueur d'espoir collective : "Je pense surtout à ce que le monde y a gagné : j'ai offert une voix à toutes les victimes", glisse-t-elle finalement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.