Les 7 choses que l'on a retenues des "Monologues du vagin" de Marlène Schiappa, Roselyne Bachelot et Myriam El Khomri

par closer

Pour le public, c'était sûrement le moment le plus drôle.
Tour à tour, Marlène Schiappa, Roselyne Bachelot et Myriam El Khomri se sont égosillées pour offrir les plus belles simulations de leur répertoire.
Mention spéciale à l'organe de Marlène Schiappa qui a montré sa jolie voix de soprano pour entonner la simulation "diva", comme une chanteuse d'opéra, et qui n'a pas hésité à imiter le fameux Waka Waka de Shakira .
Si la majorité du spectacle était placé sous le signe de l'humour, certains passages très lourds de sens ont aussi été lus.
Tantôt sur les attaques à l'acide, tantôt sur les excisions, les femmes politiques ont été émues, peinées, mais aussi révoltés à voir leurs regards noirs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.