Le prince Harry souhaite "deux enfants maximum", pour préserve...

par closer

C'est donc avec grand plaisir qu'il a accepté qu'une conversation exclusive entre lui et l'anthropologue Jane Goodall , soit publiée dans le numéro de septembre prochain de la version britannique de Vogue , dont Meghan Markle prendra les rênes en tant que rédactrice en chef invitée.
"Je pense qu'étrangement, grâce aux personnes que j'ai rencontrées et aux endroits que j'ai visités, j'ai toujours eu un lien et un amour pour la nature" , confie l'époux de Meghan Markle , avant de préciser qu'il est encore plus sensible à la protection de la Terre depuis qu'il est papa : "Je vois les choses différemment maintenant, sans aucun doute.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.