La blessure d'enfance de Cate Blanchett

par Closer

Derrière ses sourires sur les tapis rouges, Cate Blanchett cache un traumatisme d'enfance La présidente du Festival de Cannes a perdu son père lorsqu'elle avait 10 ans Un traumatisme d'autant plus fort qu'elle n'a pu embrasser son papa le jour de sa mort Cate Blanchett salue encore aujourd'hui la force de sa mère après ce drame, qui s'est battue pour parvenir à "joindre les deux bouts" Une attitude inspirante pour l'actrice qui se bat pour consacrer le plus de temps possible à sa famille L'actrice n'hésite d'ailleurs pas à emmener ses enfants, Edith, Dashiell, Roman et Ignatius sur les tournages ou en tournée de promotion

Vos réactions doivent respecter nos CGU.